Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Coin de la rédaction / Top 5 - Les hypercars électriques

Les projets d'hypercars électriques fleurissent de tous les côtés, mais combien peuvent battre la reine Bugatti Chiron ? Voici un Top 5 des propositions les plus intéressantes à nos yeux.

Sommaire :

Avec la Bugatti Chiron, les sommets de la performance automobile de série ont été atteints. Du moins pour des modèles homologués uniquement animés par un moteur thermique. Depuis lors, nombreuses sont les créations plus ou moins réalistes qui se proposent de fair emieux que la Bugatti... avec une motorisation électrique. 0 émission mais pas 0 ambition ! Voici notre Top 5 des hypercars électriques.

Morand Cars Hypercar - 1,58 million €

Spécialiste suisse de la restauration de véhicules anciens, Morand Cars à l'intention de proposer une hypercar en deux versions, l'une hybride, l'autre 100 % électrique. Cette dernière offrira 1950 ch par l'intermédiaire de 4 moteurs à aimantation permanente. Point fort de l'hypercar suisse ? Sa masse, limitée à 1250 kg, dont 350 kg pour la batterie de 70 kWh... Plutôt optimiste. Pourtant, ce projet va chercher un gage de sérieux en la personne d'Éric Boullier, ex-directeur de Lotus F1 puis directeur de course de McLaren F1. Cette hypercar prétend dépasser les 400 km/h en pointe après avoir franchi le cap des 200 km/h en 6,3 à 6,5 s. Une seule certitude, ces données seront difficile à vérifier sur les cols montagneux qui caractérisent la topographie suisse.

Morand Cars Hypercar

Lotus Evija - 1,9 million €

Pour symboliser son renouveau, Lotus a présenté l'Evija comme démonstrateur technologique et fer de lance de son offensive électrique. Car cette Lotus Evija est bel et bien mue par la fée électricité. Plus précisément 4 moteurs à ions qui délivrent une puissance combinée de 2000 ch. Assez pour détrôner la Bugatti Chiron ? Cela reste à voir. Un peu frileux - qui a dit réaliste - Lotus annonce un 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes pour une vitesse de pointe supérieure à 320 km/h. Surtout cette Lotus d'un nouveau genre reste fidèle à la devise de Colin Chapman : Light is right ! Du moins pour une électrique, car avec 1680 kg annoncés, on ne peut tout de même pas parler de poids plume.

Lotus Evija

Rimac Nevera - 2 millions €

Après avoir été pressentie pour racheter Bugatti, Rimac a finalement vu Porsche investir dans son capital. Un gage de sérieux pour le constructeur croate qui a présenté son deuxième modèle, baptisé Nevera. Cette "tempête méditerranéenne et soudaine" fait appel à un quatuor de moteurs électriques pour un total de 1914 ch et 2360 Nm. Suffisant pour prétendre à des performances stratosphériques : 0 à 100 km/h en moins de 2 s, 400 m départ arrêté en 8,6 s et une vitesse de pointe de 412 km/h. Le tout avec une autonomie WLTP de 550 km. Les carburants fossiles ? C'est tellement old school !

Rimac Nevera

Pininfarina Battista - 2,6 millions €

La célèbre maison de design italienne, également carrossier de haut vol, a décidé de voler de ses propres ailes et de lancer une hypercar électrique maison. Au programme de la Battista - c'est son petit nom - 1900 ch et 2300 Nm. Des caractéristiques proches de la Rimac Nevera... dont elle emprunte justement la cinématique de propulsion. CQFD. Si le style se veut classique, avec des airs de Ferrari matinés de McLaren, les performances s'annoncent d'un autre monde : moins de 2 s pour passer la barre des 100 km/h depuis l'arrêt et le seuil symbolique des 300 km/h atteint en 12 s. Par contre l'italienne se veut plus modeste en vitesse de pointe que sa donneuse d'organes croate puisqu'elle se contenterait de 350 km/h.

Pininfarina Battista

Aspark Owl - 2,9 millions €

Elle est japonaise, elle promet 2012 ch et affiche un look aux proportions... particulières. Véritable démonstrateur technologique pour une marque qui envisage d'étoffer sa gamme avec des modèles plus accessibles, l'Aspark Owl compte fondre en silence sur ses proies... pardon ses concurrentes. Non seulement elle avance des performances en ligne droite impressionnantes - 0 à 100 km/h en 1,9 s, 0 à 300 km/h en 10,6 s et plus de 400 km/h en pointe - mais ses concepteurs annoncent qu'elle établira de nouvelles références sur circuit grâce à son aérodynamique active et son châssis servi par une transmission intelligente.

Aspark Owl

 

 

Web Editor

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.