Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Volkswagen Caddy Maxi Life 2.0 TDI

Dans sa variante Maxi, le Volkswagen Caddy gagne 47 cm en longueur. De quoi proposer 7 vraies places, un coffre et, au passage, combler le vide qui existe entre le Caddy «normal» et le Multivan.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 13.00/20

Sommaire :

Dans sa variante Maxi, le Volkswagen Caddy gagne 47 cm en longueur. De quoi proposer 7 vraies places, un coffre et, au passage, combler le vide qui existe entre le Caddy «normal» et le Multivan.

Grâce à un empattement porté à plus de 3 m, cette variante longue peut accueillir 7 passagers (une troisième banquette est également proposée en option dans le Caddy) tout en offrant un coffre de 380 l contre... 121 pour le Touran qui, de surcroît, coûte plus cher et facture sa troisième banquette en supplément. Pour les grandes familles avant tout soucieuses de leur budget, il y a là matière à réfléchir. Produit à Poznan, en Pologne, le Caddy utilise plus de 50% des organes des Golf V et Touran. Parmi les éléments en commun, citons la face avant, quasi celle du Touran avant son restylage, le train avant, les mécaniques et les boîtes de vitesses. Du côté de la concurrence, le seul ludospace 7 places actuellement proposé est le Fiat Doblò Maxi. Dans les mois à venir, Citroën et Peugeot devraient cependant présenter un Berlingo/Partner allongé.

Conduite : 144/200

À vide, le 2.0 TDI n'éprouve aucune peine à mouvoir le Caddy Maxi, mais avec 7 personnes à bord et quelques bagages en plus, on se dit que les 140 ch et les 320 Nm ne seront certainement pas de trop. Heureusement, le 2.0 TDI est relativement disponible à bas régime et se trouve associé à une boîte manuelle à 6 rapports très bien étagée.Dommage, toutefois, que la transmission DSG soit réservée au 1.9 TDI. A assistance électrique, la direction donne entière satisfaction. Légère en manoeuvres, elle gagne en consistance lorsque l'allure augmente tout en offrant un bon retour d'information.

Sécurité : 124/200

Emprunté au Touran, le système de freinage se montre à la hauteur. Les décélérations sont efficaces et l'endurance est au rendez-vous.Même en charge, les descentes de cols peuvent donc être effectuées sans arrière-pensée. Grâce à son empattement de plus de 3 m, le Caddy évolue comme sur des rails. Il se montre cependant sensible au (fort) vent latéral. Sur un parcours sinueux, pas question d'en attendre beaucoup d'agilité. Ici, c'est la sécurité qui prime, avec un sous-virage progressif et un essieu arrière indéboulonnable. En matière de sécurité, selon Euro-NCAP, le Caddy reste en retrait par rapport au Touran, mais de peu.

Confort : 128/200

Doté d'un essieu arrière rigide à lames, le Caddy Maxy Life répercute très sèchement les irrégularités du revêtement. Ses sièges ne sont pas non plus des modèles de confort, mais ils ont le mérite de soutenir convenablement, du moins à l'avant. En habitabilité, le Caddy Maxi Life se montre évidemment très généreux. Même deux adultes pourront s'installer convenablement au dernier rang. Indispensable dans ce genre de véhicule, la climatisation est chèrement facturée. L'insonorisation mécanique est correcte, mais sur l'autoroute, il faudra accepter quelques bruits de vent.

Fonctionnalité : 132/200

L'accès est des plus aisés, sauf lorsqu'il est question de s'installer à la dernière rangée. Offrant jusqu'à 3,7 m3, le coffre est accessible via un très encombrant hayon exigeant un espace libre d'au moins 1,5 m à l'arrière du véhicule (mesurant 4,875 m). Bonne chance pour trouver une place en ville! En ce qui concerne la modularité, la banquette intermédiaire se replie en portefeuille, tandis que la dernière rangée peut être rabattue ou déposée. Gare au tour de reins! Les possibilités de rangement sont nombreuses à l'avant et en dernière rangée, mais un peu justes au milieu. La finition est très sérieuse.

Budget : 132/200

Handicapé par sa surface frontale (et sa masse), le Caddy Maxi Life consomme logiquement un peu plus qu'un Touran, mais cela reste honnête. La présence d'un capteur dynamique de maintenance est appréciable, tout autant que la fréquence minimale des entretiens, 30.000 km. Comparé à son actuel seul rival (le Fiat Doblò 7 places), le Caddy Maxi Life est plus cher, mais il offre davantage d'agrément de conduite, une meilleure finition, un équipement plus complet et, surtout, une valeur résiduelle plus élevée.

Conclusion : 660/1000

Bien plus spacieux et presque aussi performant qu'un Touran facturé nettement plus cher, le Caddy Maxi Life est cependant loin d'offrir la même polyvalence d'usage. Ainsi, sa modularité est nettement moins poussée et sa dotation moins bien fournie. Mais là où la différence avec un monospace est la plus sensible, c'est dans le domaine du confort. Dérivé d'un utilitaire, le Caddy Maxi Life se contente d'un essieu arrière rigide à lames. Une solution robuste, économique et peu encombrante, mais terriblement inconfortable au quotidien.

Retrouvez l'essai détaillé dans votre Moniteur automobile 1416 du 2 avril 2008 et en .pdf (voir ci-dessous).

  • 7 vraies places
  • Volume du coffre
  • Agrément du 2.0 TDI
  • Comportement sûr et sain
  • Position de conduite
  • Finition robuste
  • Valeur résiduelle
  • Suspension inconfortable
  • Modularité très basique
  • Hayon arrière encombrant
  • Climatisation optionnelle
  • Maniabilité en ville
  • Airbags de tête indisponibles
  • Boîte DSG indisponible

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Caddy

Les concurrentes