Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Subaru Forester

Le Forester quatrième du nom ne navigue plus entre les catégories breaks et 4x4. Il est désormais un vrai SUV. Et ça se voit.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Les Forester précédents ont toujours partagé une partie de leurs composants avec l'Impreza. C'est encore le cas aujourd'hui, puisque la plate-forme dérive de celle de la récente XV - donc de celle de l'Impreza, non vendue chez nous. L'habitacle est toujours typé Subaru. Comprenez par là que les matériaux comme l'assemblage sont soignés, que la sellerie est exemplaire, mais que l'ensemble s'avère toujours un peu sombre et tristounet. Cela dit, la connectivité est à la page. Plus encombrant, le Forester est plus habitable qu'auparavant et il l'est en tout cas bien plus que pas mal de ses concurrents.

Dès les premiers tours de roues, le Forester confirme qu'il a tout d'une Subaru, à commencer par une motricité sans faille et un comportement sûr qui se montre de surcroît très efficace grâce à un roulis très bien maîtrisé. Le modèle Diesel reste une référence en matière de douceur de fonctionnement, tandis que ses 147 ch suffisent amplement à mouvoir cet engin plutôt imposant. Amélioration notable: bien que toujours un peu lente, la boîte à 6 rapports est bien plus agréable que l'ancienne «5» grâce à des verrouillages plus doux.

Les Subaru restent incontestablement des voitures d'ingénieurs, donc aussi des voitures de connaisseurs. Le Forester ne fait pas exception et c'est ce qui explique qu'il gagne à être connu, parce qu'en plus de ses qualités intrinsèques, il révèle d'étonnantes qualités fonctionnelles et dynamiques, y compris avec son boxer Diesel. Dans le paysage automobile, c'est une pièce unique.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1542 du 6 février 2013.

Dans cet article : Subaru, Subaru Forester

Les concurrentes