Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Renault Scénic & Grand Scénic : quand le look impose son tribut

Chez Renault, après l'Espace, c'est au tour du nouveau Scénic de changer de style. Exit la "boîte à chaussure" fonctionnelle avant tout et place à un crossover qui sacrifie un peu de cette fonctionnalité sur l'autel du design et de la sportivité.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Voici 20 ans, Renault déclinait vers le bas un concept qu'il avait lui-même créé, celui du monospace, avec l'Espace premier du nom: le monospace compact du segment C était né! Son nom? Scénic! Aujourd'hui, nous en sommes à la 4ème génération du modèle, et, par analogie avec le grand frère Espace, le Scénic adopte une silhouette plus aérodynamique et sportive, ce qui ne va pas sans imposer quelques concessions en termes d'habitabilité et de praticité. Le nouveau Scénic est donc plus "crossover" que le modèle qu'il remplace. Il joue la carte de l'innovation et de la sportivité et s'inspire à l'évidence du prototype R-Space que Renault a présenté pour la première fois en 2011.

  • Design
  • Plaisir de conduite
  • Innovation
  • Espace intérieur en baisse
  • R-Link compliqué
  • Palette des motorisations déséquilibrée

Ce qui change

À peu près tout! Les lignes de la voiture sont bien celles d'un produit de l' "ère van den Akker" (du nom de l'actuel patron du style de la marque au losange). On ne peut manquer de remarquer les grandes roues de 20" qui donnent au modèle une allure particulière. Mais le Scénic introduit également dans le segment des aides à la conduire qui y sont encore peu courantes. Il y ajoute l'Hybrid Assist, qui a surtout pour raison d'être de diminuer la consommation de carburant et qui devrait peu à peu être adopté par d'autres Renault. Les moteurs proprement dits sont par contre bien connus et on note à l'heure actuelle un vrai déséquilibre entre les 2 mécaniques essence et les 6 (six!) mécaniques Diesel. Renault annonce toutefois qu'il va corriger le tir à l'avenir.

Comment roule-t-il?

Sous ses passages de roue sculptés, le nouveau Scénic cache une valeur d'empattement plus importante et des voies plus larges. Le comportement routier y a gagné et a également évolué vers davantage de sportivité, même si là n'est évidemment pas la vocation première de la voiture. Les jantes de grand diamètre sont chaussées de pneumatiques à flancs (relativement) hauts. En ce qui concerne l'habitabilité, la garde au toit et l'espace aux jambes à l'arrière ont été revus à la baisse par rapport à la génération précédente, suite aux choix de cette silhouette plus basse et sportive. On est néanmoins assis plus haut dans ce nouveau Scénic, ce qui plaira à bon nombre d'utilisateurs et la visibilité vers l'avant a progressé. Au plan mécanique, le petit tricylindre essence 1.2 Tce (disponible en 115 et 130 ch) fait de son mieux, mais il ne faut pas en attendre des performances sportives. Pour l'heure, ce moteur ne peut pas (encore) être associé à une boîte robotisée. Patience! En Diesel, on a le choix entre 2 moteurs (1.5 ou 1.6 dCi) et 4 niveaux de puissance (95 ch, 110 ch, 130 ch ou 160 ch biturbo). Nous avons également essayé l'Hybrid Assist (pour le moment associé au seul 1.5 cdCi 110 ch) et nous avons pu constater que le bref coup de boost (15 Nm supplémentaires pour une durée maximale de 30 secondes) rend la conduite plus agréable et confortable, alors que la consommation diminue normalement d'un peu moins de 10%.

Budget-équipement

Le nouveau Scénic sera commercialisé dans les 4 niveaux d'équipements que l'on connaît actuellement chez Renault, à savoir Life, Zen, Intens et Bose Edition. Le moins cher des Scénic est le TCe 115 en exécution Life: il s'affiche à 21.500 euros. Le Diesel le moins onéreux (dCi 95), toujours en finition Life, revient à 23.000 euros. Les tarifs, qui comptent pour le moment 15 modèles et finitions, s'arrêtent à 32.650 euros (dCi 160 à boîte robotisée EDC à double embrayage). La différence de prix entre le Scénic et le Grand Scénic 7 places s'élève à 1500 euros. C'est aussi le montant du supplément demandé par Renault pour la boîte EDC. Le prix exact de l'Hybrid Assist n'est pas encore connu, étant donné qu'il ne sera commercialisé que début de l'année prochaine: il devrait être compris entre 1000 et 1400 euros.

La concurrence

Ce ne sont pas les rivaux de ce nouveau Scénic qui manquent! Même s'il s'en démarque au plan esthétique, le nouveau monospace compact de Renault est appelé à croiser les fer avec des voitures comme le Citroën C4 (Grand) Picasso, le Ford (Grand) C-Max, l'Opel Zafira ou le Volkswagen Touran, pour ne citer que quatre acteurs incontournables de la catégorie. Mais il ne faudrait pas perdre de vue le nouveau Peugeot 3008 et le futur 5008, prévu pour très bientôt. Reste que le Scénic apparaît bien armé pour s'octroyer une part significative du gâteau…

Notre verdict

Avec les nouveaux Scénic et Grand Scénic, Renault attise encore la concurrence dans un segment où elle faisait déjà rage. On l'a dit, ce Scénic sacrifie un peu de fonctionnalité et d'espace intérieur au profit d'un style plus attirant et sportif. Il apporte également quelques nouveautés (techniques et autres) qui devraient encore renforcer son pouvoir de séduction. Cerise sur le gâteau, ses tarifs sont concurrentiels, ce qui est très important dans ce segment du marché.