Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Lancia Ypsilon

La 4e génération d'Ypsilon nous impose pour la première fois 5 portes sous des traits un peu moins féminins. En défendant toujours très élégamment une idée floue du luxe...

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

L'Ypsilon est construite sur une base dérivée de celle de la Cinquecento. À l'avant, et c'est une première, les McPherson sont guidés par un triangle inférieur en acier allégé à ultra-haute limite d'élasticité. Ces liaisons au sol revues marquent des points en confort et réduction du bruit de roulement sur les surfaces rugueuses et inégales. Organisée autour d'un combiné à instruments central et un levier de vitesse placé sur une console suspendue en hauteur, la planche de bord laisse pourtant la même impression de conduire un mini-monospace plus qu'une supermini sportive. À l'intérieur, la déception vient de la qualité de la moquette et de la planche de bord.

Les moteurs sont connus. Notre préférence va au bicylindre turbo à essence en ville, où sa spontanéité plaît. Le TwinAir se révèle moins inerte en reprises à bas régime que le turbo Diesel MultiJet II, qui prend logiquement le dessus sur les grands axes. Ils sont tous deux correctement insonorisés, sans plus. L'isolation des bruits de chaussée est une réalité. L'Ypsilon fait mieux que rouler comme une 500 à empattement long. Sur les routes ondoyantes, elle flotte toujours un peu et se réceptionne inconfortablement dans les nids de poule. Cette fermeté à contre-temps ne se traduit pas par un comportement agile et précis, la direction électrique étant vague et lente à réagir, nous laissant dans les mains une voiture pas immédiate à placer en trajectoire. Et puis elle n'a que 5 vitesses.

Moins agréable à conduire qu'une Ford Fiesta, moins consistante qu'une Volkswagen Polo, mais tellement généreuse en options et packs chics et pas chers qu'elle peut aisément passer devant dans le coeur de ceux et celles qui recherchent un équipement personnalisé dans une petite voiture stylée... sans payer les prix d'Audi et de Mini.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1499 du 8 juin 2011.

Dans cet article : Lancia, Lancia Ypsilon

Les concurrentes