Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 220i Cabrio

Dans la pratique, la Série 2 Cabrio ne diffère que très peu de la Série 1 Cabriolet qu’elle remplace. L’occasion de refaire le point avec l’une des meilleures ventes du segment, la 220i à essence et boîte automatique. Un mariage réussi?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 14.00/20

Sommaire :

Ne tournons pas autour du pot: cette Série 2 Cabrio n’est pas totalement nouvelle, bien qu’elle fasse pour la première fois son apparition au catalogue BMW. Elle succède à la Série 1 Cabriolet, en application de la nouvelle politique de désignation de ses modèles adoptée par la marque bavaroise, qui veut que les coupés et cabriolets soient désormais désignés par un chiffre pair, les berlines, breaks et leurs dérivés ayant droit à un chiffre impair. Les responsables du marketing BMW comptent bien que les séries «paires» bénéficieront d’un supplément de prestige aux yeux de la clientèle, qui sera dès lors prête à accepter des tarifs en rapport, plus élevés, bien entendu, que ceux d’une Série 1. Reste que, n’en déplaise aux gourous du marketing, la Série 2 n’est jamais qu’un coupé ou un cabriolet techniquement dérivé de la Série 1. A priori, la couleuvre paraît difficile à avaler. Soit. La Série 2 Coupé a été lancée voici un an et existe maintenant aussi en Cabriolet. Ainsi que nous le signalions dans notre premier essai (Le Moniteur Automobile n°1596), les Belges sont manifestement friands de cabriolets 4 places: notre pays a constitué le cinquième marché le plus important au monde pour l’ancienne Série 1 Cabrio, derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et l’Allemagne. Cela s’explique aussi en partie par le fait que les pays asiatiques et la Russie ne sont que peu demandeurs de cabrios. Reste que notre pays devance ici des pays comme la France ou les Pays-Bas, ce qui en surprendra sans doute plus d’un!

  • Vraie sensation de cabriolet
  • Association moteur-boîte
  • Possibilités d’équipement
  • Moteur à la personnalité agréable
  • Excellente ergonomie
  • Volume du coff re par rapport à la Série 1 Cabrio
  • Pompages sur les revêtements bosselés
  • Insonorisation (moteur et roulement)
  • Visibilité périphérique
  • Tarif costaud
  • Habitabilité à l’arrière

Dans cet article : BMW, BMW Série 2

Rédigé par le

Les concurrentes