Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Volkswagen Multivan 6.1 : L’essentiel est à l’intérieur

Volkswagen a offert à sa gamme T6 un remodelage essentiellement technique. L’emblématique modèle de la marque est ainsi paré pour affronter la concurrence durant quelques années encore.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Cette mise à jour transparaît déjà à travers la dénomination, le « 6.1 » étant bel et bien une évolution du T6 actuel. Chez Volkswagen, on affirme être déjà occupé à la mise au point du T7. Pourtant, selon certains bruits de couloir, la prochaine génération sera élaborée en collaboration avec Ford. Ce futur T7 et le Transit partageront donc certains traits et éléments mécaniques. Mais nous n’en sommes pas encore là. Ce nouveau T6.1 perpétue la lignée des «Combis», née en 1950.

Au premier regard, le T6.1 ressemble à son prédécesseur comme une goutte d’eau à une autre. Et ce n’est pas une simple illusion d’optique. La base est inchangée. Seule la face avant a été légèrement retouchée, accueillant une nouvelle calandre avec des joncs chromés s’étirant jusqu’aux nouveaux phares à ampoules H7, les blocs optiques débordant à leur tour sur les flancs, où l’on retrouve désormais un monogramme indiquant la génération du modèle. Le remodelage se poursuit par des boucliers redessinés, de nouvelles jantes, des feux arrière à diodes et de nouvelles combinaisons de coloris. C’est sous la carrosserie que l’on retrouve les nouveautés les plus importantes de ce T6.1, qui demeure proposé en Transporter (fourgon), Caravelle (transport de personnes), Multivan (monospace) et California (camping car).

Ce qui change

L’une des évolutions techniques majeures du T6.1 est l’adoption d’une assistance de direction électromécanique; plus efficace, elle permet aussi l’arrivée de nouvelles aides à la conduite comme le Lane Assist (assistant au maintien de voie), le Park Assist (aide au stationnement) et le Trailer Assist (assistant aux manœuvres avec remorque). Ce dernier dispositif peut vraiment apporter une réelle plus-value sur ce type de véhicule souvent utilisé pour tracter un attelage. Effectuer une marche arrière avec une remorque n’est jamais une sinécure; avec le Trailer Assist et sa commande par joystick, c’est un jeu d’enfant. Au total, le T6.1 dispose désormais d’une vingtaine d’assistances. Parmi celles-ci figure aussi le Cross Wind Assist, qui corrige la trajectoire en cas de fort vent latéral. Cette nouvelle direction assistée offre par ailleurs un excellent ressenti au volant. La direction est directe et précise et les sensations de conduite sont très proches de celles offertes par une voiture classique, surtout avec la configuration de châssis dynamique.

A bord du T6.1, la numérisation fait son apparition. Comme les autres modèles Volkswagen, il est désormais doté du Digital Cockpit, constitué d’instruments entièrement numériques et d’une architecture numérique avec fonctions d’infodivertissement modulaires. Le conducteur du T6.1 a désormais accès à toute l’offre des fonctions et services en ligne «We Connect». Une version réservée au marché des flottes dispose en outre de diverses fonctions destinées à un usage professionnel. Ce système peut être utilisé à l’aide de commandes vocales en langage naturel. Ainsi, il suffit de dire « Je veux aller à l’Atomium à Bruxelles » pour que le module de navigation vous y mène. C’est une étape de plus franchie vers un usage intuitif des systèmes d’infodivertissement.

Comment ça roule

Sous le capot, on retrouve les versions les plus récentes du 2.0 TDI, qui répond à l’actuelle norme d’émissions Euro 6d-Temp. Lors de son lancement en novembre, le T6.1 sera proposé en 90, 110, 150 et 199 ch. Dans le cas des versions de base, le 4 cylindres turbo Diesel entraîne les roues avant et est associé à une boîte manuelle. A partir de la variante de 150 ch, la transmission intégrale et la boîte DSG7 automatique à deux embrayages sont disponibles. Cette offre intéressante et logique sera sans doute complétée ultérieurement par des variantes à essence, hybride et électrique. Les prix ne sont pas encore connus, mais ils devraient débuter aux environs de 25.000 € pour le Transporter.

Notre verdict

Le T6.1 demeure extrêmement polyvalent avec une offre très vaste composée de fourgonnettes proposées en plusieurs variantes, d’un luxueux transporteur de personnes, d’un monospace pratique et d’un camping car taillé pour l’aventure. Avec ses équipements additionnels, une connectivité optimisée et des moteurs plus respectueux de l’environnement, l’emblématique Volkswagen est à nouveau totalement à la page et paré pour célébrer dignement son 70e anniversaire.

  • Gamme très vaste
  • Comportement dynamique
  • Nombreuses assistances
  • Uniquement en Diesel
  • Retouches extérieures sommaires
  • Prix élevé

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Multivan

Rédigé par le