Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Suzuki Vitara S : « S » bien mérité

Encore en pleine phase de lancement, le récent Suzuki Vitara reçoit un pétillant nouveau quatorze-cents turbo qui, dans l’esprit, réduit l’écart entre ce SUV et la Swift Sport…

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

L’actuel Vitara connaît un joli démarrage commercial. Lancé en avril 2015, il s’en est déjà écoulé 1600. Désormais plus assimilé à un SUV qu’à un 4x4 pur souche, le Vitara se vend très bien en essence même si, jusqu’ici, la clientèle devait se contenter d’un seize-cents atmosphérique 120 ch. Élastique, relativement souple, il manque toutefois de répondant face à certains concurrents à moteur turbo.
Mû par ce nouveau 1.4 BoosterJet, le Vitara S apporte un supplément de plaisir.

  • Moteur amusant et agréable
  • Véhicule sûr et efficace (Allgrip)
  • Espace, coffre disponibles
  • Insonorisation au-delà de 120 km/h
  • Intérieur encore un peu sombre
  • Uniquement en haut de gamme

Ce qui change

Ce bloc développe 140 ch à 5.500 tr/min et 220 Nm. Plus léger et plus puissant que le seize-cents (qui ne disparaît pas de la gamme pour autant), il est aussi plus propre avec 121 g/km de CO2 en version 2 roues motrices et boîte manuelle à 6 rapports. Comme les autres Vitara, le «S» se décline aussi en variante AllGrip (coupleur multidisque piloté) à triple mode de fonctionnement (Auto, Sport et Boue/neige + fonction lock), ainsi qu’avec la boîte automatique à 6 rapports. Pour le reste, les changements sont cosmétiques : grille de calandre et jantes 17’’ noires, rétros peints, accents rouges dans les phares et, dans l’habitacle, quelques touches d’alu (pédalier, tableau de bord), de cuir (volant) et d’alcantara (sièges).

Comment ça roule ?

Nous savions le Vitara capable d’un comportement efficace pour l’avoir essayé en 1.6 DDiS et 1.6 VVT ; nos impressions se confirment et s’enjolivent grâce à la pétulance du 1.4 l 140 ch en reprises et accélérations. En mode Sport - privilégiant la motricité du train arrière - le Vitara S invite à la récré. Il est vissé au bitume et plus qu’à l’aise sur les chemins de remembrement gras et encaissés. Le roulis est bien maîtrisé et, sauf à vraiment chercher la petite bête sur le bitume, le Suzuki semble exempt de toute amorce de sous-virage (en Mode Sport). Correctement amorti, le japonais jouit d’un compromis confort/efficacité plaisant, ce qui n’empêche pas quelques soubresauts abrupts sur les cassures nettes, mais jamais rien de très déstabilisant. La direction n’a pas gagné en consistance et semblera donc encore un peu légère et artificielle aux yeux des plus sportifs. À rythme posé, le Vitara S est tout ce qu’il y a de plus docile, fin et agréable à conduire. Et toujours prompt à repartir taquiner les hauts régimes.

Budget/Équipement

Disponible uniquement (et provisoirement ?) dans l’exécution haut de gamme Grand Luxe Xtra, le Vitara S réclame un petit supplément de 200 € par rapport au 1.6 l atmo équivalent, ce qui place l’entrée de gamme 1.4 GLX S à 23.999 €. Le haut de gamme 1.4 GLX 4x4 et boîte automatique vaut 27.599 €. À ce niveau, l’équipement est complet : climatisation automatique, Bluetooth, mais aussi caméra de recul, régulateur adaptatif, infodivertissement hifi/GPS, sièges chauffants ou encore la sellerie en simili-cuir/Alcantara. Par contre et très bizarrement, le 1.4 S ne peut être commandé avec l’agréable toit ouvrant panoramique, un non-sens.

Les concurrentes

Le Vitara S n’est pas un cas isolé. Si l’on veut respecter au plus près la cylindrée et la puissance du nouveau moteur, on citera surtout l’Opel Mokka 1.4 Turbo EcoTec (140 ch) et la paire italo-américaine Fiat 500X 1.4 MultiAir (136 ch) et Jeep Renegade équipé du même moteur. Après, en incluant les 4x2 un peu moins puissant, le cercle s’élargit notamment aux Honda HR-V 1.5 i-VTEC (130 ch), Mini Countryman Cooper (1.6 atmo 122 ch), aux français Renault Captur (1.2TCe) et Peugeot 2008 1.2 PureTech (130 ch). Bref, il y a du monde mais le Vitara S les affrontera sans crainte. Nous vous en livrerons courant 2016…

Verdict

De version alternative un peu trop timide en 1.6 VVT, le Vitara S se révèle vraiment, en essence, grâce au pétillant 1.4 BoosterJet, un moteur plein de vie et parfaitement dans l’air du temps. Le SUV de la marque n’en devient que plus séduisant.

Dans cet article : Suzuki, Suzuki Vitara

Rédigé par le