Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Renault Mégane Coupé-Cabriolet

Le Coupé-Cabriolet est la dernière des Renault Mégane à profiter de la nouvelle face avant. Le moteur TCe 130 ch équipant le reste de la gamme est associé à la boîte robotisée EDC.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Complètement redessinés, le bouclier, les phares et le capot se marient parfaitement aux flancs de la Mégane Coupé-Cabriolet qui, pour le reste, ne change pas - tout comme sa partie arrière. Pas touche non plus au dessin de l'habitacle, ce qui, de toute façon, n'apparaissait pas comme une nécessité. En revanche, un simple coup d'oeil suffit à constater la nouvelle ergonomie du système multimédia RLink, plus simple en apparence, mais très intuitif à l'usage. Au cours de notre prise de contact, la rigidité de la carrosserie n'est pas apparue particulièrement irréprochable. Même avec le toit en place, les craquements et couinements s'invitent à bord, contrairement à ce que l'on constate avec les concurrents plus modernes (en particulier les modèles à capote souple). Idem pour le filtrage des bruits de roulement, assez peu soigné.

Notre véhicule d'essai à boîte automatique s'est comporté de fort belle manière, en particulier grâce au très agréable moteur Diesel 1.6 dCi, dont la puissance grimpe à 130 ch et, surtout, le couple à 320 Nm. La palette des moteurs offre aussi, sauf pour le Coupé-Cabriolet, la nouvelle union entre le petit TCe 130 et la boîte 6 EDC. Nous avons pu expérimenter ce tandem dans une berline qui, du coup, en devenait si silencieuse à vitesse constante que nous pouvions distinguer certaines nuisances sonores provenant des roues ou des suspensions. Ainsi équipée, la Mégane plaira idéalement aux rouleurs posés qui laisseront agir la transmission à sa guise, dans la plus grande douceur.

À l'exception de son nez, peu de changements visuels à signaler, comme dans l'habitacle. En outre, sous le capot, la mise à jour se limite à un downsizing de la gamme. L'association TCe 130/boîte EDC promet une grande douceur dans la berline, mais risque d'être un peu juste pour les 300 kg de plus que pèse le coupé-cabriolet qui, du coup, doit s'en passer...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1574 du 30 avril 2014.

Dans cet article : Renault, Renault Mégane

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Les concurrentes