Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mercedes Classe B 2019 : Le compromis étoilé

Dotée d’une belle habitabilité et d’assises surélevées, la nouvelle Classe B se pare de lignes davantage dynamiques. De quoi reconquérir un clientèle partie s’aventurer hors des sentiers battus en SUV?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

« La nouvelle Classe B doit offrir davantage de sportivité en se démarquant esthétiquement de l’univers des minivans », nous a-t-on expliqué lors de la conférence de presse organisée dans le cadre du lancement de l’auto. Ainsi la Mercedes arbore-t-elle des lignes plus racées qu’auparavant. En outre, la nouvelle venue voit son empattement grandir, alors que ses porte-à-faux, eux, rapetissent.

Ce qui change

Au-delà du style, tout cela profite à l’habitacle, qui voit bon nombre de ses dimensions augmenter. Parmi elles, citons la garde au toit à l’avant et à l’arrière ou l’espace aux coudes et aux épaules des rangées avant et arrière. En option (à partir de la mi-2019), cette dernière pourra d’ailleurs coulisser sur une distance de 14 cm. Mais elle sera alors en deux parties (40/60), alors que la banquette de série reste, elle, fractionnable dans un rapport 40/20/40. Lorsque les sièges optionnels sont commandés, le volume du coffre varie de 455 à 705 l. En tant que minivan, la Classe B conserve bien entendu sa position d’assise surélevée: « Les conducteurs de Classe B ont toujours aimé ça », nous expliquait M. Bartels. Ainsi, dans la B, on est assis 90 mm plus haut que dans la nouvelle Classe A. L’objectif? Renforcer la sensation d’espace, mais aussi donner aux occupants l’impression qu’ils dominent la route. Cette dernière s’observe d’ailleurs via des surfaces vitrées plus importantes qu’auparavant. Pour le reste, Mercedes dote son monospace compact des dernières technologies comme le combiné d’instrumentation numérique MBUX ou les fauteuils Energizing, qui ménagent le dos lors des longs trajets.

Les innovations du nouveau modèle ne s’arrêtent pas là; sous le capot, les B 200d (150 ch et 320 Nm) et 220d (190 ch et 400 Nm) étrennent un moteur inédit : le 2.0 OM 654q. Déjà monté dans les Mercedes dont le bloc est implanté longitudinalement, il a ici été adapté afin de prendre place sous le capot des variantes « transversales ». Certifié Euro 6d, ce Diesel se veut très « propre »; Mercedes affirme qu’il respecte déjà des normes d'émission qui n’entreront en vigueur qu’à l’horizon 2020. C’est dire les progrès accomplis par les moteurs à allumage par compression. Pour le reste, on retrouve deux « essence » de 136 (B 180) et 163 ch (B 200) ainsi qu’un autre Diesel, le 1.5 de 116 ch. Pour l’heure, Mercedes ne propose aucune boîte manuelle (néanmoins, il précise que c’est au programme), le configurateur ne laissant le choix qu’entre deux boîtes à deux embrayages, les 7 (d’origine Getrag) et 8 rapports (assemblée chez Mercedes).

Comment ça roule ?

A l’essai, c’est dotée du nouveau Diesel que la Classe B s’est montrée la plus agréable. En conduite dynamique, elle a révélé une capacité à virer à plat réellement bluffante, s’agissant d’un minivan s’entend. C’est que notre modèle d’essai était équipé de l’amortissement adaptatif, également gage de confort sur les routes plus cahoteuses.

Notre verdict

En puisant allègrement dans la banque d’organes du groupe Daimler, la nouvelle Mercedes Classe B bonifie sur bien des aspects: plus dynamique, tant sur le plan esthétique que technique, elle est aussi plus « propre ». Mais c’est sans aucun doute par son habitabilité, son confort et sa sécurité que cette compacte premium achève de convaincre. Dommage que certains plastiques bruts disséminés ci et là dans l’habitacle viennent ternir le tableau.

  • Châssis dynamique
  • Excellente habitabilité
  • Assises surélevées
  • Qualité de certains matériaux
  • Banquette coulissante en option
  • Combiné MBUX pas toujours intuitif

Rédigé par le

Les concurrentes