Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Maserati prend de la hauteur avec le SUV Levante

La Maserati Levante s’attaque (tardivement) au marché des SUV de luxe et plus particulièrement au Cayenne de Porsche. L’exotisme pourra-t-il l’emporter sur la rigueur allemande ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Maserati investit, à son tour, le segment porteur des SUV, avec la Levante. Un concurrent tout désigné du Porsche Cayenne, bien que les responsables de la marque au trident refusent de le présenter tel quel. Maserati nie également toute synergie avec Jeep, marque faisant partie intégrante du groupe Fiat. On suppute pourtant que le Grand Cherokee a servi, si pas de base technique, au moins de source d’inspiration pour développer la Levante. Les italiens jurent la main sur le cœur qu'elle est un produit 100 % Maserati. Il serait dérivé de la Ghibli si l’on en croit les responsables. La berline qui aurait donc pris de la hauteur pour se muer en SUV, sans perdre l’esprit sportif sur lequel Maserati a fondé sa réputation.

  • Facultés sur routes et en tout-terrain
  • Accord moteur/boîte
  • Sonorité du V6 à essence envoutante
  • Consommation du V6 à essence !
  • Qualité d’assemblage à soigner
  • Arrive (beaucoup) trop tard...

Ce qui change

Si la Levante reprend l’architecture de suspension de la Ghibli (double triangulation, essieu arrière à 5 bras), elle a droit à des éléments en aluminium et son empreinte au sol est élargie dans toutes les directions. Elle se distingue également par des ressorts pneumatiques et ses amortisseurs pilotés de série, autorisant de faire varier la raideur de l’amortissement ainsi que la garde au sol, selon plusieurs modes de conduite.

En bon SUV, la Levante reçoit d’office la transmission intégrale Q4. Un système repris à l’identique des Ghibli et Quattroporte, faisant varier en continu la distribution de couple de 100 % sur l’essieu arrière (par ailleurs muni d’un différentiel autobloquant mécanique), et jusqu’à 50 % sur l’avant via un embrayage central multidisques. Les moteurs sont également repris de la Ghibli. Il s’agit donc uniquement de blocs 3 litres V6, couplés à la boite automatique ZF à 8 rapports. Le bloc à essence existe toujours en deux niveaux de puissance, mais elles sont plus fortes de 20 ch pour atteindre 350 et 430 ch. Le moteur Diesel fournit, quant à lui, une puissance identique de 275 ch.
Dans l’habitacle, la planche de bord est repensée pour accueillir un nouvel écran tactile capacitif de 8,4 ‘’.

Comment ça roule ?

La Maserati Levante séduit par sa faculté à offrir un comportement routier dynamique tout en offrant de belles prestations en tout-terrain. On est clairement dans le même registre que le Porsche Cayenne : un train avant mordant et un bon équilibre général. Maserati annonce d’ailleurs une répartition des masses idéale de 50:50.

Le bloc Diesel se montre agréablement lisse et coupleux à l’usage, même si on lui préfèrera son équivalent à essence, dans sa version haute puissance de 430 ch, bien entendu. Ce dernier apporte non seulement une dose de hargne supplémentaire mais séduit surtout par sa mélodie enivrante. Ils sont tous deux bien secondés par la boite automatique ZF à 8 rapports que l’on trouve désormais sous les capots de tous les grands constructeurs. Elle semble deviner la route qui se profile à l’horizon en revanche, elle manque quelque peu de réactivité sous l’impulsion des palettes en mode manuel.

Budget/équipement

Avec un tarif d’accès débutant à 73.200 € en Diesel et 91.000 € en essence, la Maserati Levante s’inscrit en plein dans la lignée du Porsche Cayenne, n’en déplaise aux responsables italiens. Un tarif vraisemblablement attractif compte tenu de l’équipement de série offert : climatisation bizone, hayon électrique, régulateur de vitesse, système multimédia et de navigation avec écran tactile 8,4’’, verrouillage mains-libres ; autant d’équipements qui nécessiteraient un supplément chez Porsche. Reste qu’on espère que Maserati profitera des dernières semaines avant la commercialisation (fin mai pour l’essence, juillet en Diesel) pour améliorer la finition ; des appuie-tête qui grincent à ce niveau de gamme… C’est intolérable !

Les concurrentes

Si les responsables Maserati refusent d’opposer la Levante au Porsche Cayenne, les commentaires des ingénieurs sont bel et bien sans équivoque : « l’essence a droit à des pneus plus larges à l’arrière, comme le Cayenne Turbo », « le Cayenne semble plus encombrant et pourtant la Levante affiche quasiment les mêmes proportions », « la Levante jouit d’un train avant aussi incisif que le Cayenne »… Bref, il n’y a aucun doute quant aux intensions de Maserati. Reste à les confirmer !

Notre verdict

Bien motorisée, intelligemment tarifée, la Maserati Levante séduit par son comportement routier, tant sur route que hors des sentiers battus. Dommage qu’elle arrive si tard, après que le Porsche Cayenne ait déjà tout raflé…

Fiches techniques

3.0 V6 Biturbo
Moteur: 6 cylindres en V, biturbo, 2979 cm³
Puissance: 430ch/316 kW à 5250 tr/min (ou 350/257 à 5250)
Couple: 580 Nm de 1750 à 5000 tr/min (500 de 1750 à 5000)
0 à 100 km/h : 5,2 s (6,0 s)
Vitesse maxi: 264 km/h (251 km/h)
Consommation mixte: 10,9 l/100 km (10,7)
Rejets de CO2: 253 g/km (249)

3.0 V6 Diesel
Moteur: 6 cylindres en V turbo, 2987 cm³
Puissance: 275 ch/202 kW à 4000 tr/min
Couple: 600 Nm de 2000 à 2600 tr/min
0 à 100 km/h : 6,9 s
Vitesse maxi: 230 km/h
Consommation mixte: 7,2 l/100 km
Rejets de CO2: 189 g/km

Dans cet article : Maserati

Rédigé par le