Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai i30 : modèle de synthèse

À se vouloir à la page en s’inspirant de ses meilleures rivales, la plus européenne des coréennes nous revient avec une pincée de toutes leurs qualités. Au risque de renoncer à se construire une personnalité propre ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Le benchmarking de Hyundai – et de son associé siamois, Kia – ressemble à un rouleau compresseur qui met tout à plat dans la connaissance du savoir-faire des concurrents, pour en retirer un concentré du meilleur. Avec une réussite incontestable et un talent certain, les 2 mamelles d’une fécondité qu’exprime un cycle de renouvellement effréné.

  • Coréenne résolument rompue aux styles européens
  • 4 motorisations efficientes, boîte DCT impeccable
  • Finition, équipement, garantie 5 ans sans limite de km !
  • En conduite, ce n’est pas encore la niaque européenne
  • Lancement sur des versions chères uniquement
  • Style caméléon, éponge d’influences (308, Golf, A3…)

Ce qui change

Cœur de gamme et produit «bread and butter» de Hyundai, l’i30 fête ses 10 ans en entrant dans sa 3e génération. Cette 3e existence est marquée par une refonte complète de la carrosserie. Normal, me direz-vous, puisque le groupe est entre autres le plus grand producteur d’acier de la planète… Allégé de 28 kg et rigidifié de 22% sur la coque nue, le modèle ne change pourtant pas fondamentalement dans ses dimensions. Pas plus que dans son habitabilité. Bonifier ne veut pas nécessairement dire grandir. L’empattement demeure inchangé depuis la genèse de la i30 en 2007 et même avant, du temps de sa devancière, l’Elantra.

Comment ça roule ?

L’éventail des moteurs disponibles ne compte plus d’atmosphérique. Des 4 groupes suralimentés, 3 sont déjà connus – le 3 cylindres 1.0 T-GDI à essence de 120 ch, les versions 110 et 136 ch du Diesel 1.6 CRDI – et un nouveau 1.4 T-GDI de 140 ch à essence fait son apparition. Nous avons conduit toutes les versions, manuelles (6 vitesses) et DCT 7 vitesses. Les ensembles moteurs/boîtes tiennent leurs promesses en termes d’agrément et d’insonorisation. L’essieu arrière multibras est généralisé à toutes les i30 qui profitent ainsi d’un châssis plus dynamique et d’une suspension mieux amortie. C’est net et un peu trop aseptisé pour qu’on y retrouve la trempe d’une Peugeot 308 ou l’aplomb d’une VW Golf.    

Budget/équipement

Notre importateur, Hyundai Belux – Korean Motor Company, a choisi de taper haut en commercialisant d’abord 2 exécutions de lancement particulièrement bien dotées, la Launch Edition (1.0 T-GDI 120 ch et 1.6 CRDI 110 ch) et la Luxury Launch Edition (1.4 T-GDI 140 ch et 1.6 CRDI 136 ch). La première comprend déjà les rétros rabattables électriquement, l’éclairage de virage statique, la gestion automatique des feux de route, les jantes alu de 16”, la clim’ bizone, le régulateur/limiteur de vitesse, un système de navigation multimédia dernier cri et la plupart des assiatants de conduite disponibles sur le modèle. Les finitions d’accès et de milieu de gamme seront tarifées ultérieurement. Pour l’heure, l’i30 coûte entre 24.000 et 30.700 €, soit la fourchette des prix pratiqués par VW pour la Golf 5 portes lorsque celle-ci est pourvue du même éventail de cylindrées essence et Diesel en exécution haute. Bien sûr, au décompte de l’équipement de série, la Hyundai garde l’avantage. Sans oublier que la marque coréenne offre une garantie de 5 ans, kilométrage illimitée. N’empêche, si les coréennes sont chaque fois mieux faites et bien équipées, elles ne sont plus du tout bon marché.

Les concurrentes

Les i30 Launch Edition et Luxury Launch Edition se comparent plus volontiers aux VW Golf et Volvo V40 lorsqu’elles sont dans leurs motorisations d’accès. Une fois que l’on aura les prix des i30 de base, la coréenne trouvera rivale chez tous les généralistes qui ont un modèle dans le segment C (familiale compacte à 5 portes), de Citroën (C4), Ford (Focus) à Seat (León) et Toyota (Auris) en passant par Opel (Astra), Peugeot (308) et Renault (Mégane).       

Notre verdict

Pour investir tous les segments du marché, Hyundai pratique le forcing sans rien laisser au hasard. On l’a vu contribuer à édifier le créneau du SUV compact et s’y installer durablement en acteur incontournable. On le voit débarquer avec une triplette très crédible de modèles à énergie alternative (Ioniq Hybrid, Plug-In Hybrid et EV). Le revoici dans la catégorie C de la familiale compacte à 5 portes, traditionnellement la plus disputée, avec une i30 un peu lisse et transparente à force de se vouloir mimétique mais qui, de ce fait, ne laisse aucune aspérité à la critique…    

Dans cet article : Hyundai, Hyundai i30

Rédigé par le