Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Citroën ë-C4 : Directement sous tension

La C4 ne se contente pas de succéder à la génération précédente ainsi qu’à l’originale C4 Cactus, elle est aussi d’emblée déclinée en variante électrique. Cette ë-C4 va devoir notamment affronter la Volkswagen ID.3.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Même en laissant de côté les fourgonnettes électriques (Citroën ë-Jumpy, Opel Vivaro-e et Peugeot e-Expert et e-Boxer), mais aussi leurs déclinaisons dédiées au transport de personnes (Citroën ë-Spacetourer et Peugeot e-Traveller) ainsi que cet «instrument de mobilité» qu’est l’Ami, le groupe PSA propose déjà cinq modèles entièrement électriques: la DS 3 Crossback E-Tense, les Opel Corsa-e et Mokka-e, et les Peugeot e-208 et e-2008, autant de modèles reposant sur la plateforme CMP du groupe français. Une plateforme adaptée à la fois à la propulsion électrique et aux moteurs thermiques. Il était donc logique que cette nouvelle Citroën C4, qui repose sur la même base, soit d’emblée proposée aussi en variante électrique, aux côtés des versions PureTech à essence et BlueHDi Diesele.

Nous avions déjà pu vous parler du style particulier de cette nouvelle Citroën C4. Depuis, nous avons donc pu essayer également cette variante 100% électrique, qui se distingue par le petit «ë» précédant son nom, et qui se différencie juste par ses logos, la finition spécifique des panneaux de porte ainsi que ses roues, développées spécialement selon Citroën pour consommer moins d’énergie. Et bonne nouvelle, Citroën ayant dès le départ intégré la variante électrique au développement, cette ë-C4 conserve entièrement son volume de coffre (de 380 à 1.250 litres) par rapport aux versions thermiques, de même que le compartiment sous plancher, qui permet de ranger idéalement les câbles de recharge (un pour une prise de courant classique et un double câble Type 2 pour courant alternatif).

Même si cette nouvelle ë-C4 repose sur une plateforme commune à toutes une série de modèles du groupe, elle conserve ses spécificités, comme le veut la tradition chez Citroën. Et nous ne visons pas tellement une posture légèrement surélevée ou un style extérieur distinctif, que nous laisserons à chacun le soin d’apprécier selon ses propres goûts. Non, nous pensons plutôt aux sièges avant Advanced Comfort, avec une garniture très généreuse qui renforce encore le confort lors des longs trajets, ou les amortisseurs à butée hydraulique progressive, qui possèdent le même objectif. Ces équipements, déjà proposés sur la C4 à motorisation thermique, ils sont aussi présents sur l’ë-C4.

  • Look original
  • Habitabilité et coffre
  • Possibilités de recharge
  • Look clivant
  • Surcoût par rapport à PureTech
  • Choix des matériaux

Dans cet article : Citroën, Citroën C4

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI