Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Citroën C4 : Sortir du cadre

Sur le plan du style, Citroën a choisi d’emprunter une voie pour le moins audacieuse avec sa nouvelle C4, qui apparaît être un amalgame de divers segments. Mais ce look unique n’enlève rien aux qualités pratiques de la moyenne compacte française.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La troisième génération de Citroën C4 a pour vocation à la fois de succéder à la précédente C4 et à la C4 Cactus. À l’instar de celle-ci, la nouvelle C4 adopte la personnalité d’un crossover avec notamment sa garde au sol rehaussée ou encore ses extensions d’ailes noires, mais elle prend ses distances par rapport au Cactus et notamment à ses «épines», ces fameux Airbumps qui protégeaient les portières, et qui ont disparu. Ce qui ne signifie nullement que Citroën a choisi de revenir dans le cadre sur le plan esthétique. Que du contraire même. Tout ce que l’on peut dire avec certitude de cette nouvelle C4, c’est qu’avec sa longueur de 4,40 mètres, sa largeur de 1,80 m et sa hauteur de 1,50 m, elle demeure une moyenne compacte. Mais quand même du genre supérieur toutefois puisqu’elle dispose d’un empattement de 2,7 m. Pour le reste, même le constructeur français semble ne pas bien savoir dans quelle case ranger cette nouvelle C4. À vous donc de voir si vous considérez qu’il s’agit plutôt d’une compacte haute sur pattes ou plutôt d’un SUV quelque peu aplati.

Que les choses soient claires: si cette C4 est assise entre deux chaises au plan stylistique, ce n’est nullement le signe d’une valse-hésitation du département de design. Non, avec ce «croisement», Citroën entend miser sur deux chevaux à la fois. En Europe, les SUV et les berlines à hayon représentent 76 % des ventes du segment C. Et en associant ces deux catégories, Citroën entend profiter au maximum des opportunités. Évidemment, ce genre d’approche n’est pas sans risque. Comme on l’a déjà vu parfois chez Citroën, au niveau du public, la voie médiane n’existe pas: cette nouvelle C4 séduira directement ou fera fuir.

Le chemin emprunté par cette C4 n’a donc rien du choix «de la sécurité». Risquer de choquer une part considérable du public cible dans un segment hyperconcurrentiel, avec les conséquences financières que cela implique, il faut le faire! C’est une sacrée preuve de caractère en tout cas. Et, au-delà de toute considération de style, c’est beau. Pour clore ce chapitre visuel, attardons-nous encore un instant sur l’éclairage. Celui de la face avant surtout. Si ce style ne vous plaît pas, vous ne regarderez pas beaucoup du côté de Citroën dans les années à venir puisque cette signature lumineuse en V accompagnera le futur proche de la marque française.

  • Look original
  • Espace aux jambes à l’arrière
  • Confort sur la route
  • Style polarisant
  • Espace au toit à l’arrière
  • Comportement peu dynamique

Dans cet article : Citroën, Citroën C4

Journaliste AutoGids/AutoWereld

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI