Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais moto / Triumph Speed Triple RR : supernaked habillée

Rédigé par Motorrijder Magazine le

La Triumph Speed Triple se présente également comme une RR enragée. Le Moniteur Automobile a fait le test.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Après le grand remaniement de la Speed Triple RS au début de l'année 2021, Triumph semblait avoir pris du recul sur la scène sportive haut de gamme, mais c'est à peu près tout. Puis, soudainement, il y a la Speed Triple RR, une moto que Triumph a transformée d'une naked en une moto sportive. Et c'est courageux, car on a l'impression en ce moment que "les motos de sport ne se vendent pas". Les supermotos existent pour l'homologation et la propagande, mais en tant que motos de route, elles sont pratiquement finies.

Triumph avait déjà remarqué la tendance du marché. Le développement des superbikes a été arrêté et l'attention s'est portée sur la Speed Triple. Non sans succès : plus de 100.000 ( !) ont été vendues et, depuis l'année dernière, la Speed Triple s'est fermement établie au sommet de la gamme avec la génération RS, beaucoup plus puissante (+30 ch) et plus légère (-10 kg). Elle s'est avérée être la base parfaite pour colorier en dehors des lignes et tirer un ensemble de clip-ons et de carénages de l'étagère. Le résultat ? Le RR.

Basée sur la RS, la Speed Triple RR de Triumph a beaucoup d'atouts : 180 ch et un poids à vide de 199 kg sont des valeurs qui auraient fait honneur à une superbike il y a quelques années. En particulier lorsqu'il est associé au pack électronique complet, comprenant l'unité de contrôle IMU et donc le contrôle de traction et l'ABS sensibles à l'angle d'inclinaison. Aujourd'hui, les Britanniques ont fait monter les enchères sur la RR avec la dernière génération de suspension électronique et semi-active Öhlins Smart.

Triumph a été un leader dans l'attention portée aux détails et à la finition pendant un certain temps, mais après un autre tour sur la Speed Triple, la conclusion est simple : la RR remporte le prix. Les éléments (Öhlins, Brembo Stylema, jantes légères à rayons en Y) sont un régal pour les yeux et sont encore mis en valeur par les composants en carbone subtilement montés et peints, un écran couleur TFT de 5 pouces, un équipement soigné, un triple faisceau sans câble ni tuyau, des rétroviseurs élégants et rabattables, une housse de siège passager de série et bien plus encore.

Triumph Speed Triple RR

Conduite

La moto s'extirpe du parking avec l'agilité familière du trois cylindres. Le moteur conserve sa cylindrée de 1160 cm3, mais s'est quelque peu déplacée vers les hauts régimes. Cela dit, le dynamisme à bas régime reste l'un de ses points forts, notamment grâce à l'embrayage léger et facile à saisir. Bien sûr, une fois sur la selle, vous remarquerez immédiatement que le rayon d'action est plus important que sur une Triumph Speed Triple classique. Sans surprise, les clip-ons sont 13 cm plus profonds et 5 cm plus en avant. Mais ne vous inquiétez pas, ce n'est certainement pas aussi extrême que sur une superbike et, avec les repose-pieds un peu reculés, la selle semble bien équilibrée.

La carte maîtresse de la Triumph Speed Triple RR est, bien sûr, son support moteur. Les Britanniques n'ont pas effectué d'autres travaux internes sur le moteur, laissant des éléments comme la transmission finale inchangés, ce qui signifie que la RR peut émuler la version RS en termes de développement de puissance. Cela se traduit par un moteur qui, dans l'ensemble, ne manque jamais de quelques chevaux, mais qui s'anime sérieusement dès que le tachymètre numérique dépasse les 7000 tr/min. La Speed RR est plus facile à conduire dans sa plage de régime moyenne, entre 5000 et 9000 tr/min environ. Avantage supplémentaire : c'est là qu'il sonne le mieux. Cette sérénade rauque à trois hauteurs n'ennuie jamais. Il en va de même pour l'impeccable levier de vitesse haut/bas.

Triumph Speed Triple RR

Verdict

Après son renouveau parmi les motos sportives légères (R7, RS660), la Triumph Speed Triple RR ouvre la voie parmi les grands garçons - tous les ex-superbikers ne sautent pas automatiquement sur une naked ou se lancent volontairement dans une "grosse aventure". Le RR prouve qu'un mélange équilibré peut produire un résultat merveilleux. Un résultat qui a un prix, certes, mais le tarif de 20.800 € (compte tenu de la technologie appliquée, des matériaux, de la finition sublime et des performances impressionnantes du moteur et de la direction) n'est certainement pas absurde. Le RR est une réussite absolu à tous égards.

Triumph Speed Triple RR

Source : cet essai a été réalisé par notre partenaire Motorrijder-magazine.

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche