Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Mazda 2 e-Skyactiv-G 90 - Essence assistée

Rédigé par Steven Appelmans le

Le Moniteur Automobile a pris le volant de la Mazda 2 restylée, plus précisément la version mild-hybrid e-SkyActiv-G 90. Qu'en avons-nous pensé ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Si la peinture brillante des jantes de 16 pouces fait partie des points forts, cela en dit long, sinon tout, sur l'ensemble de la mise à jour. Le facelift de la Mazda 2 se résume à quelques discrètes retouches sur les pare-chocs (du moins, la partie inférieure) et les blocs optiques, une teinte bicolore pour la carrosserie et une calandre légèrement redessinée. Il en va de même pour l'intérieur. Ceux qui connaissent la Mazda 2 remarqueront probablement les différentes combinaisons de couleurs pour le tableau de bord, les portes et les sièges, mais cela s'arrête là.

Quant aux changements invisibles, il faut les mentionner également. Mazda a encore amélioré son isolation acoustique, mais comme la 2 était déjà à un niveau élevé auparavant, nous classons ces changements comme marginaux. Ensuite, les sièges redessinés offrent un résultat - euh - plus tangible. Les Japonais ont surtout mis l'accent sur l'ergonomie, avec un meilleur soutien du bassin. Nous pouvons seulement dire que les nouveaux sièges étaient excellents, donc pas de plaintes là non plus.

Pour conclure la série des "innovations", nous aimerions mentionner que le MZD Connect permet désormais bénéficier de l'Apple Car Play (sans fil) et que vous pouvez enfin réchauffer vos mains sur le volant (à partir de la version Skycruise).

2022 Mazda 2 Facelift

Conduite

Ce qui nous amène aux modifications mécaniques. Depuis une mise à jour précédente, la Mazda 2 avait déjà droit à la technologie dite M Hybrid. Il s'agit essentiellement d'un générateur-démarreur renforcé, entraîné par une courroie (appelé B-ISG chez Mazda), qui reçoit le courant électrique nécessaire via un condensateur. L'énergie nécessaire à cette opération est alors prélevée sur l'énergie récupérée par le système de freinage i-ELOOP.
Cependant, cette assistance ne fait pas beaucoup plus que d'arrêter le quatre cylindres de 1,5 litre plus tôt et d'attendre plus longtemps pour redémarrer, donc il ne faut pas non plus en attendre des miracles. Même s'il réduit les émissions de CO2 de 122 g/km à 107 g/km par rapport au Skyactiv-G précédent.

Le fait qu'une part au moins aussi importante de ce gain soit due à ce que l'on appelle le " vortex diagonal " (combustion plus complète) et au système de contrôle du moteur que Mazda a mis en œuvre plus tôt dans l'e-Skyactiv-X (accélération améliorée), illustre peut-être mieux le fait que le système d'hybridation douce ne constitue qu'une pièce du puzzle.
Nous ne nous prononcerons pas vraiment sur ce que cela signifie en pratique - la première expérience de conduite a été trop courte. Mais il est certain que vous aurez besoin de plus que les 4,7 l/100 km publiés par Mazda. Une consommation supplémentaire qui a beaucoup à voir avec la démultiplication longue du sixième rapport de la boîte de vitesses manuelle. Il existe également une boîte automatique à six vitesses, mais pour une raison qui nous échappe, cette version du Skyactiv-G 90 doit toujours se passer de l'assistance électrique.

Il en va de même pour le dérivé de 75 ch, le moteur de base de cette 2, qui a également moins de couple (de 151 à 143 Nm), ne peut pas être commandé dans le niveau de finition le plus luxueux Skycruise et est privé de la transmission automatique.
Mais revenons à la boîte de vitesses manuelle et à son rapport final. En sixième, le moteur atmosphérique descend si bas en régime - même à 120 km/h - que la reprise demande une patience d'ange. Quelques degrés d'inclinaison suffisent en fait à faire tomber le compteur de vitesse en chute libre. Avec une flèche lumineuse vers le bas de l'indicateur de changement de vitesse comme signal de détresse. Cela signifie que vous devez actionner le levier de vitesses beaucoup plus que vous ne le souhaiteriez pour maintenir le 1,5 litre dans sa plage de fonctionnement idéale - après tout, le couple n'est libéré qu'à 3500 tr/min - ce qui explique en partie la consommation supplémentaire.

C'est aussi la seule chose que nous ayons à dire sur les caractéristiques de conduite de cette Mazda 2. Les Japonais ont également procédé à quelques ajustements au niveau de l'amortissement - avec des ressorts plus gros à l'arrière - ce qui rend la Mazda 2 encore plus confortable à conduire sans perdre beaucoup en termes de dynamisme. Un compromis que nous avons particulièrement apprécié dans son habitat naturel : en ville et aux alentours. C'est aussi là que le support électrique est le plus rentable. Cependant, il faut être prêt à payer au moins 19.090 € pour pouvoir prendre le volant de l'e-Skyactiv-G.

2022 Mazda 2 Facelift

Verdict

Nous aurions dû savoir que cette Mazda 2 rafraîchie ne serait pas significativement meilleure. Le concept de base de la citadine de Mazda était déjà trop parfait pour cela. En tant que mild hybrid, le seul gain est sur le papier, grâce au " vortex diagonal " et à la commande moteur ajustée : les émissions de CO2 plus faibles réduisent (légèrement) la charge fiscale. Cependant, c'est également compensé par une sixième vitesse moins utile.

D'où cette conclusion quelque peu étrange : si vous êtes intéressé par une Mazda 2, optez pour la Skyactiv-G 90 avec boîte de vitesses automatique. Bien que son système Stop-Start soit moins efficace, vous n'avez pas besoin de l'entretenir vous-même. Ou alors, attendez la vraie Toyota Yaris - euh, excusez-moi - Mazda 2 Hybrid...

 

 

  • Compromis dynamique/confort
  • Finition
  • Silence de fonctionnement
  • Sixième rapport trop long
  • La banquette arrière n'est pas la plus spacieuse
  • Quelle valeur ajoutée pour le mild hybrid ?

Dans cet article : Mazda, Mazda Mazda2

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une