Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

C'est parti!

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Porsche Panamera Sport Turismo Turbo S E-Hybrid : Le grand écart

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Ses 680 ch et ses performances uniques dans la catégorie. La boîte 8 PDK participe aux prestations, mais ne tourne pas assez rond à basse vitesse (à-coups, heurts, hésitations) et se montre lente au démarrage, où il faut souvent appuyer plus fort (ronds-points…). Les freins ne souffrent pas plus la critique (carbone-céramique) que la direction, exemplaire (douceur, précision et plaisir). On saluera le dynamisme pour le poids et la taille.

  • Sécurité

    L’attirail sécuritaire répond présent, avec tous les raffinements que cela suppose à ce niveau de gamme. Toutefois, malgré le prix coquet, pas mal d’accessoires restent optionnels, comme les surveillants d’angles morts, les airbags latéraux à l’arrière et, plus important encore, les capteurs de parking associés à la restitution vidéo de l’environnement à 360°. Ce sont toutefois bien 5 places que l’on trouve à bord de cette Sport Turismo. Deux fixations Isofix sont disponibles.

  • Confort

    Ressorts à air, amortissement adaptatif, barres antiroulis actives: c'est complet, si ce n’est les 4 roues directrices, en option. Confort de limousine malgré les roues de 21” de notre modèle. Insonorisation soignée, même lorsque le V8 s’ébroue. Quelques mouvements de caisse encore en mode Normal, qui tente de privilégier le filtrage. Les sièges sont confortables, mais les sport optionnels présentent un meilleur maintien latéral et méritent sans doute la dépense.

  • Sens pratique

    Il ne faut pas s’y tromper: la Panamera Sport Turismo est d’abord un exercice de style, car son coffre ne progresse que de 20 petits litres, ce qui est négligeable si l’on fait abstraction de l’accès certes un peu plus aisé. Pour le reste, cette Panamera ST est donc l’égale de la berline, avec pas mal de place à l’arrière, mais un accès qui demande de bien baisser la tête. Car, en bonne Porsche, on y est assis avec les fesses au ras de la route. La modularité est classique.

  • La connectivité

    La connectivité est complète et de série. L’interface est connectée et donne accès à un catalogue d’applications (météo, recherche en ligne, etc.). Les protocoles Apple CarPlay et Android Auto répondent présent. L’appariement d’un téléphone portable est aisé et la qualité de la connexion excellente à toutes les vitesses.

  • Budget

    77.000 € de plus que pour la S E-Hybrid pour acquérir ce monstre de 680 ch, c’est trop, d’autant que certaines options sont des équipements essentiels, comme l’échappement sport ou les 4 roues directrices. La valeur de revente est assez incertaine. Il faudra y ajouter le vieillissement de l’accu lithium-ion. Quant à la consommation, rien à craindre si on recharge les batteries systématiquement, condition sine qua non de l’intérêt du modèle.

Porsche Panamera Sport Turismo Turbo S E-Hybrid : Le grand écart
Conclusion / Porsche Panamera Sport Turismo Turbo S E-Hybrid : Le grand écart

Vitrine de technologies provenant des expériences menées avec la 918 Spyder de route et la 919 Hybrid de course, la Panamera Turbo S E-Hybrid est l’unique modèle du marché à réussir le grand écart entre hybridation de puissance et écologique. Chapeau, même si, soyons honnêtes, le côté vert reste un peu symbolique vu la faible autonomie électrique (de 20 à 25 km). Ce qui compte pour Porsche (et sa clientèle), c’est plutôt le niveau de performances de cette limousine qui, du haut de ses 680 ch combinés, égale bien des supercars. Mission accomplie, donc, dans un monde tissé de paradoxes et de gros coups de com’ bien huilés qui feront sans doute passer la pilule d’un prix lui aussi au firmament.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!