Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

 Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

En savoir +

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Hyundai i30 1.0 T-GDi : poumon d’acier

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    La direction plus directe et mieux paramétrée donne davantage de confiance, tandis que le châssis plus rigide et aux suspensions peaufinées est garant de meilleures prestations. Le mille turbo coréen va bien à l’i30 et se profile comme un excellent moteur pour qui envisage la route souplement, sans viser la performance. On apprécie aussi tout particulièrement la nouvelle commande de la boîte 6 manuelle, nettement plus précise et consistante.

  • Sécurité

    Les 3 paires d’airbags les plus courantes (frontaux, latéraux avant et rideaux av. et ar.) font toujours partie de la dotation. A l’arrière, les ancrages ISOFIX sont munis de guides, pour faciliter l’arrimage de sièges d’enfants. En bonne moyenne moderne, l’i30 fait le plein d’aides à la conduite (de série ou en option): avertisseur de dévoiement, aide au maintien de bande, freinage d’urgence automatisé, capteurs de présence dans l’angle mort des rétroviseurs…

  • Confort

    Le filtrage de suspension a solidement progressé d’une génération à l’autre et le compromis confort/comportement apparaît très réussi. Le bilan acoustique et vibratoire du moteur est aussi d’un excellent niveau et le ronronnement du 3 cylindres n’est jamais intrusif ou gênant. A l’avant, l’habitabilité est toujours généreuse, mais la banquette aurait pu être mieux soignée. C’est surtout vrai pour les caves à pied, quasiment inexistantes sous les sièges avant.

  • Sens pratique

    L’ergonomie générale ne souffre aucune critique et l’équipement de série est plutôt fourni pour une «moyenne». Si le volume du coffre est aujourd’hui annoncé à 395 l sous le cache-bagages, on est quelque peu déçu par son accessibilité, desservie par un seuil haut et un plancher (amovible) encaissé. En outre, les dossiers de banquette rabattus s’alignent bien sur le plancher, mais remontent toujours légèrement vers les dossiers de sièges avant.

  • La connectivité

    L’interface Bluetooth permettant de connecter un smartphone au système audio de la voiture est fournie dès le deuxième niveau de finition (Twist). Nous avons par contre relevé quelques perturbations de transmission vocale (voix synthétisée à outrance) pour le téléphone lors de notre essai: un bug connu et en cours de résolution, selon Hyundai Belux. Sinon, le système multimédia/navigation apporte entière satisfaction en restant intuitif et facile à programmer.

  • Budget

    Hyundai fixe le prix d’attaque de l’i30 à 19.499 €… avec un 1.4 i atmo de 100 ch! Pour le 1.0 T-GDi 120 essayé ici, il faudra au minimum débourser 21.599 €… plus 550 € pour la peinture métallisée, sans quoi la voiture n’est livrable qu’en blanc! Enfin, si Hyundai annonce 4,5 l/100 km dans ses documents techniques, mieux vaut tabler en moyenne sur 8 l/100 km, quitte à soulager un peu plus souvent la mécanique pour se rapprocher des 6 l/100 km. Moins, c’est de l’utopie!

Hyundai i30 1.0 T-GDi : poumon d’acier
Conclusion / Hyundai i30 1.0 T-GDi : poumon d’acier

A défaut de s’être transformée en une berline vraiment désirable – les styles qualifiés de neutres ou d’intemporels n’aident généralement pas à se mettre en valeur –, la Hyundai i30 s’est encore bonifiée. Plus rigoureuse sur la route et plus agréable à conduire, même avec un mille à 3 cylindres sous le capot, elle maîtrise toujours très bien son sujet dès lors que l’on parle de polyvalence, de confort de marche ou d’équipement. Toujours un choix de raison plutôt qu’un coup de cœur, mais un choix judicieux pour qui cherche une moyenne bien faite, fiable et sans histoires.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!