Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW X6 xDrive 50i

Sommaire :

En bref

  • Tenue de route

    Après l’avoir longuement abandonné, et parce qu’il a jugulé le fameux temps de réponse,BMW revient au turbo. Aujourd’hui, le Bavarois en monte deux petits en parallèle et opte pour l’injection directe. Résultat: le turbo lag n’est plus qu’un vieux souvenir au point de donner l’impression qu’on a sous le pied un gros atmosphérique. Lancé dans la foulée du 6 cylindres de 3 litres (35i, 306 ch), le V8 de 4,4 litres Twin Turbo (50i, 407 ch) a le couple d’un Diesel, mais garde l’allonge grisante si typique des moteurs à essence de Munich. Boîte Steptronic toujours archicompétente: ses 6 vitesses sont top!

  • Sécurité

    Le X6 xDrive 50i (407 ch) accélère aussi fort que le Cayenne Turbo (500 ch)! Pour ralentir, il a droit à de plus grands disques que les autres X6. L’apport du premier SUV «coupé» – par rapport au SUV «break» (le X5) qui lui a donné sa plateforme, ses trains roulants et sa transmission xDrive – n’est autre que le Dynamic Performance Control, le différentiel arrière répartiteur de couple qui s’ajoute au xDrive chargé, lui, d’en reporter vers l’avant. Propulsion en manoeuvre au pas, le X6 est un 4x4 capable d’appliquer du couple aux roues sélectivement pour se stabiliser et virer mieux, ce qui rend le véhicule plus agile et sa direction active (optionnelle) plus précise.

  • Confort

    Le X6 est un must chez les SUV pour sa transmission Dynamic Performance Control. Non contente d'assurer une motricité optimale, celle-ci l'aide à s'inscrire en virage en jugulant le sousvirage qui est son réflexe premier ou, le cas échéant, un survirage sur un sol glissant. L'Adaptive Drive fait travailler les amortisseurs selon deux tarages (normal et sport) et augmente l'aptitude à virer à plat grâce à la stabilisation active du roulis Dynamic Drive, un incontournable pour qui veut compenser la fermeté de la suspension. Les sièges avant confort actifs garantissent une longue et reposante route.

  • Sens pratique

    Aplatir le toit d'un haut 4x4 pour faire joli n'apporte pas d'autre agrément que de flatter l'oeil. L'accès à l'habitacle est moins aisé et la rétrovision devient problématique. BMW n'a pas jugé opportun de monter un essuie-glace de lucarne, toujours par souci esthétique; voilà qui nous fâche. Le hayon en deux éléments du X5 devient un portillon d'un seul tenant sur le X6. Fortement incliné, celui-ci peut être actionné électriquement en option par un moteur au bruit plaintif. Outre le thermomètre d'huile, l'instrumentation se complète d'un picto qui visualise le couple momentané appliqué à chaque roue. Il est masqué quand on braque le volant, hélas !

  • Budget

    Le lancement du X6 a semé un vent de panique chez les autres spécialistes du SUV de sport/luxe. Le Porsche Cayenne peut se faire du mouron, même en version (bi)Turbo 500 ch! Les autres sont carrément déposés par notre xDrive 50i, brillant sur tous les registres qui interpellent la clientèle friande du genre: la performance, mais aussi le style, le confort, le comportement, la sécurité et l'agrément de conduite. Il en rajoute même sur le bilan de consommation, où l'injection directe et les mesures de l'EfficientDynamics (alternateur intelligent, etc.) contiennent son appétit à des valeurs mini très raisonnables.

BMW X6 xDrive 50i
Conclusion / BMW X6 xDrive 50i

Le BMW X6 touche une catégorie de clientèle qui achète des voitures statutaires et s'en lasse de plus en plus vite. Le véhicule haut de gamme de fonction se remplace au gré des promotions des cadres dirigeants qui zappent d'une responsabilité à une autre, sans jamais s'éterniser à un poste. Ou des entrepreneurs indépendants qui papillonnent d'affaires en réussites. L'apparence et le contenu technologique sont fondamentaux, mais doivent, du coup, passer par un rythme de renouvellement accéléré. Une constante: ce carrosse de toutes les convoitises doit en imposer et innover, en style (quitte à frôler le grotesque), en équipement, en moteur et transmission, être toujours plus sûre, performante et, surtout, se conduire toute seule. Parce que la route des businessmen (et -women), c'est d'abord le téléphone et Internet. Sur tous ces points, notre xDrive 50i nous fait un sans-faute!

NEWSLETTER

Les concurrentes