Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

 Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

En savoir +

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi S1

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Dans son évolution la plus récente, le 2.0 TFSI est un vrai petit bijou. Puissant, souple et agréablement musical, il parvient en plus à faire preuve d'une certaine sobriété. La boîte 6 manuelle est la seule disponible. Sa commande douce, mais aux débattements trop longs se montre un brin trop lente compte tenu de la vocation sportive de la S1. La consommation est «à la carte». En ville ou avec un pied droit lourd et nerveux, elle ne demande qu'à s'envoler, et le réservoir ne contient que 45 l.

  • Tenue de route

    La direction électromécanique est très précise et informative. Maniable, la S1 accepte de se laisser «placer». Nous conseillons d'ailleurs de ne pas désactiver l'ESP sur les routes ouvertes. Ajoutons que l'empattement court requiert toujours un minimum d'attention, même en ligne droite, et à plus forte raison sur un revêtement dégradé. Le freinage n'appelle pas la critique, pas plus que la motricité, grâce à coupleur Haldex renvoyant le couple vers l'essieu arrière en cas de nécessité.

  • Sécurité

    Bien entendu, l'ESP et sa ribambelle de fonctions ajoutées sont de la partie, au même titre que le contrôle de la pression des pneus. Cependant, pour ce qui est des aides à la conduite telles que l'antidévoiement et le surveillant d'angles morts (pour ne citer que ces deux-là), vous êtes à la mauvaise adresse. En matière de sécurité passive, on ne trouve pas non plus d'airbags de genoux. Les sièges sport possèdent des appuie-tête intégrés. Des points d'ancrage Isofix sont prévus à l'arrière.

  • Confort

    L'amortissement réglable procure un confort de roulage plus qu'acceptable compte tenu de la vocation sportive de la S1. Ce confort est aussi à mettre à l'actif des excellents sièges sport au soutien sans faille. L'insonorisation est soignée et l'agréable bande son peut être accentuée en modifiant le mode d'utilisation de la voiture. À l'arrière, une A1 n'offre que peu de place. Les imposants sièges sport de la S1 n'arrangent évidemment rien. La clim' automatique de série fonctionne parfaitement.

  • Sens pratique

    L'A1 n'est pas bien grande et ses formes arrondies nuisent à l'habitabilité. L'habitacle est donc plutôt étriqué, surtout à l'arrière. De plus, y prendre place est loin d'être aisé. À réserver aux plus souples ou aux enfants, pas claustrophobes de préférence. Les roues arrière (ponctuellement) motrices ont entraîné une réduction du coffre de 60 l. Déjà qu'il n'était pas bien grand... Heureusement, les dossiers arrière se rabattent asymétriquement. La finition est typiquement Audi: irréprochable.

  • Budget

    Le prix de base de la S1 est inférieur d'environ 20.000 euros à celui de la très exclusive A1 quattro produite en série limitée. Cette dernière était cependant nettement mieux équipée. La S1 se positionne donc assez favorablement, d'autant qu'avec ses 4 roues motrices et ses performances, elle ne connaît pas de vraie concurrente. Attention, toutefois, que les nombreuses options peuvent rapidement faire grimper la note. Cependant, vu la réputation d'Audi, la valeur résiduelle est certainement assurée.

Audi S1
Conclusion / Audi S1

Alors que l'A1 quattro était surtout un (très cher) modèle collector, la S1, améliorée sur de nombreux plans et financièrement plus abordable, nous paraît d'autant plus attrayante. Dommage que la politique d'options menée par Audi gâche quelque peu le tableau. Cela étant, grâce à une mécanique exceptionnelle, la S1 parvient à combiner d'excellentes performances et une consommation raisonnable. Elle dispense par ailleurs un important plaisir de conduite sans trop le faire payer en confort et tout en restant relativement discrète. Sachez toutefois que la S1 est à considérer comme une 2+2 et que le volume de son coffre est plutôt limité, tout comme la disponibilité des derniers dispositifs d'aide à la conduite. En d'autres termes, la plus compacte des Audi commence déjà à vieillir. Mais que les adeptes de la connectivité se rassurent: sur ce plan, la S1 est tout à fait à jour.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Les concurrentes