Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi A6 50 TDI : routière technologique

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 3 litres est disponible et possède une belle allonge. On regrettera qu’il soit mal associé à une boîte 8 qui peine à répondre à la demande du conducteur et ne réagit qu’après un temps de latence et brutalement, avec une puissance qui déboule alors sans crier gare. Inconfortable lorsqu’il s’agit de s’insérer dans le trafic. Le comportement est sain et sûr, voire dynamique (équilibre et attitudes même survireuses) avec les options châssis très avancées.

  • Sécurité

    Rien à dire sur la sécurité, puisque cette A6 surclasse tout ce qui se fait actuellement par ses fonctions autonomes. Revers de la médaille: elles sont parfois envahissantes; heureusement, elles peuvent être désactivées individuellement en fonction des besoins. Le fait est simplement que tous ces accessoires sont systématiquement des options, ce qui peut faire rapidement grimper le prix de la facture.

  • Confort

    Avec la suspension à air, les prestations sont de haute volée, même avec des roues de 19”. Filtrage subtil: les ressorts pneumatiques maîtrisent la caisse avec beaucoup de progressivité. Seule critique: l’amortissement détaré en modes «automatique» et «sport» laisse avec un manque de centrage préjudiciable à la tenue de cap. Insonorisation extrêmement soignée, surtout avec le pare-brise acoustique et le double vitrage latéral.

  • Sens pratique

    L’A6 la plus pratique sera évidemment le break Avant qui arrivera d’ici quelques mois. La berline l’est évidemment moins d’autant que sa malle est assez étroite, ce qui limite l’accès. Généreuse, l’habitabilité est plutôt prévue pour 4, le passager arrière du milieu étant à l’étroit. L’équipement de série semble rassembler l’essentiel pour une voiture de ce prix, sans évidemment battre des records de générosité. La finition est une référence, comme toujours chez Audi.

  • La connectivité

    Le MMI devient tactile et il dédouble son écran central par un second placé juste en dessous, qui regroupe climatisation et clavier ou pavé de saisie écrite. L’ensemble est très performant et connecté, ce qui permet de rechercher plus rapidement et d’une seule traite les lieux de destination ou d’autres informations. La qualité audio est au rendez-vous, que ce soit pour le téléphone ou le streaming. Audi propose une kyrielle de services en ligne.

  • Budget

    C’est le point délicat, dont le tarif de base démarre à plus de 60.000 €. Cher, car l’équipement offre juste le strict minimum, mais défendable, car on joue dans le même registre que les autres constructeurs premium (hormis Volvo ou Lexus). Les garanties sont toujours un peu limitées. Attention aussi à la consommation, qui peut rapidement grimper si l’on abuse des ressources du V6 TDI. Attention aussi au prix des options, qui peuvent faire exploser la facture.

Audi A6 50 TDI : routière technologique
Conclusion / Audi A6 50 TDI : routière technologique

Pour tenir son rang, l’A6 joue la carte de la technologie. Pointue sous tous les aspects (moteur, hybridation légère, 4 roues directrices, connectivité...), elle est l’archétype de la grande routière au classicisme assumé, comme le font ses rivales, Série 5 et Classe E en tête. Bref, l’A6 s’érige en valeur sûre et se montre désirable sous tous les angles, n’était la transmission à 8 rapports trahissant un manque de mise au point. La choisir s’apparenterait presque à opter pour la version dynamique de l’A8 tant elle lui ressemble sur le fond.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le

Les concurrentes