Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi A3 Sportback 30 TDI : Accumuler les kilomètres avec style

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le moteur 30 TDI est brillant. Rond, disponible et volontaire dans les tours, il se révèle aussi et surtout d’une grande sobriété. La boîte manuelle à 6 rapports, seule option possible, jouit d’un guidage agréable et précis. Le châssis est basique, mais très abouti, procurant confiance et sérénité. Les 116 ch ne sont, de toute façon, pas en mesure de le brusquer violemment…

  • Sécurité

    Tout est disponible pour faire de l’A3 un cocon très sûr, mais il faut tout payer, ou presque, raison pour laquelle notre cotation ne sera pas élevée. Cela dit, lorsqu’elles sont installées, leur fonctionnement est précis. Et même d’origine, pas d’airbag de genoux et la marque aux anneaux fait encore payer les coussins latéraux arrière. Bien sûr, c’est pareil chez «les autres», mais dans le segment premium, cela commence selon nous à faire tache.

  • Confort

    Malgré sa finition S-Line (châssis plus bas de 15 mm), cette A3 n’a rien d’un bout de bois. Au contraire, on sent bien la course des amortisseurs agir dans les courbes ou au passage de grosses irrégularités, mais l’ensemble reste en tout cas efficace. Le compromis efficacité/confort est visiblement bien calibré. Au bout d’une longue journée de route, les sièges sport commencent à tanner les fesses. À l’arrière, c’est correct, mais l’A3 n’est pas la championne de l’accueil.

  • Sens pratique

    La carrosserie «classique», des portes qui ouvrent bien, accéder à bord n’a rien d’un exercice physique. Malgré le style expressif, le tableau de bord reste assez pratique, notamment grâce aux boutons «physiques» pour régler la température et/ou la ventilation. Le coffre de 380 litres est largement suffisant au quotidien, mais très encaissé, on préfère lorsque le faux plancher est en position haute. La modularité reste très basique.

  • La connectivité

    Pour devenir votre bureau mobile préféré, il faudra être généreux en options. Le smartphone peut être dupliqué par câble ou sans fil (Android ou Apple), mais peut aussi servir de clé, ce qui ravira les geeks. L’assistant vocal est efficace, mais ne comprend pas tous les noms de rue que nous lui lancions. Pas grave, on peut écrire son adresse sur l’écran tactile central ce qui, en roulant, reste source de distraction. Le mieux reste de tout pré-encoder via Google Maps.

  • Budget

    Le premium, c’est cher. Le prix de base n’est pas beaucoup plus élevé que celui de la génération précédente en version 1.6 TDI 115, mais d’un peu moins de 30.000 €, on passera très facilement à plus de 40.000 si l’on exige tout ce qu’une Audi peut offrir pour agrémenter le confort, les préférences stylistiques, mais aussi la sécurité. Seule vraie consolation: la sobriété «première classe» du moteur 30 TDI.

Audi A3 Sportback 30 TDI : Accumuler les kilomètres avec style
Conclusion / Audi A3 Sportback 30 TDI : Accumuler les kilomètres avec style

La communion entre cette nouvelle A3 – très affûtée au niveau du look, de la présentation intérieure et de la technologie – et un moteur Diesel de base peut paraître anachronique, mais malgré les tendances, tout le monde n’a pas encore envie et/ou les moyens de passer à un moteur hybride. Et quoi qu’on en dise, le 1.0 TSI 3 cylindres à essence ne pourra rivaliser en onctuosité avec ce 30 TDI – et encore moins en consommation –, qui efface et surclasse le précédent 1.6 TDI. Il mue l’Audi A3 en brillante et séduisante routière qui, à notre avis, n’aura aucun mal à cartonner dans les statistiques malgré une facture toujours dure à avaler.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!