Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Ma nouvelle voiture au meilleur prix. Découvrez toutes les remises du moment sur Autopromos.

Ma nouvelle voiture au meilleur prix. Découvrez toutes les remises du moment sur Autopromos.

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi A1 Citycarver 30 TFSI A : A1 en crossover

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    L’association 1.0 TFSI 116 et boîte robotisée S-tronic reste séduisante. Très discret hormis quelques vibrations au ralenti, le tricylindre fait montre d’une grande douceur tout en s’avérant convaincant dans les tours. La direction est naturelle et peu clavetée, mais la tenue de cap n’en souffre absolument pas. Facile à conduire, l’A1 Citycarver ne manque pas de potentiel et accepte qu’on la malmène tout en restant toujours très saine et sûre dans ses réactions.

  • Sécurité

    L’A1 (normale) a été gratifiée de 5 étoiles aux tests Euro-NCAP. Maintien de voie et freinage d’urgence automatique avec reconnaissance des piétons et des animaux de série. Eclairage à diodes très efficace mais cher (1.170 €), sans compter que la gestion automatisée des feux de croisement/de route est un autre supplément (160 €). Idem pour le régulateur de vitesse adaptatif à fonction stop&go (660 €). Le surveillant d’angles morts n’est pas encore disponible.

  • Confort

    L’amortissement piloté (pack Dynamic à 1.150 €) nous a déçus par le manque de rigueur de sa mise au point. A bord, le silence règne et la place ne manque pas, même à l’arrière, où 2 adultes s’installeront sans peine. D’origine, la climatisation est à une zone et manuelle. Bonne ergonomie, mais la multiplicité des réglages et des menus fait qu’il est possible de s’y perdre: la remise à zéro du totalisateur partiel nous a obligés à recourir au manuel d’utilisation!

  • Sens pratique

    Plus haute, la Citycarver offre un meilleur accès… en théorie. En pratique, cela ne saute pas aux yeux! Les espaces de rangement sont bien pensés, mais disposer d’un habitacle plus fonctionnel suppose un passage par la liste des options. Logique: la dotation d’origine est très limitée, voire carrément mesquine à certains égards. Quant au coffre, son volume s’affiche dans la moyenne, mais sa modularité est sommaire et le plancher réglable en hauteur est en option.

  • La connectivité

    D’origine, la seule possibilité de connectivité est la connexion Bluetooth. Le port USB ne permet pas le transfert des données! Les offres de téléphonie, GPS et multimédia sont multiples (à noter la possibilité de connecter un iPhone sans fil), mais, tous comptes faits, autant opter directement pour le système de haut de gamme à grand écran et assistant personnel. Plusieurs installations audio sont proposées, mais le récepteur DAB+ reste en option, à chaque fois...

  • Budget

    La garantie de 3 ans ou 120.000 km est une option gratuite (si, si!). Quoi qu’il en soit, en matière de rapport prix/équipement, l’A1 est certainement la plus mal positionnée de son segment. Chez Audi, on préfère parler de possibilités de personnalisation. Et comme le public suit, la marque aurait tort de s’en priver. La Citycarver consomme un peu plus que l’A1 classique: comptez en moyenne un demi-litre de plus. Pour une voiture «typée jeune et urbaine», c’est dommage.

Audi A1 Citycarver 30 TFSI A : A1 en crossover
Conclusion / Audi A1 Citycarver 30 TFSI A : A1 en crossover

Hormis un look plus aventurier que celui d’une A1 classique, la Citycarver n’apporte rien de fondamental, si ce n’est qu’elle fait payer cher ses attributs esthétiques et se montre un peu plus gourmande. Pour le reste, le couple formé par le moteur 30 TFSI et la boîte S-tronic est toujours aussi convaincant, plus en tout cas que la suspension pilotée, qui, par rapport aux amortisseurs passifs, n’apporte pas grand-chose. Enfin, prévoyez un budget «options» substantiel, car l’équipement de série est particulièrement pingre, voire parfois carrément mesquin. Mais bon, ça, Audi nous y a habitués depuis longtemps… contrairement au recours à des plastiques durs pour certains habillages intérieurs!

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!