Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Mercedes EQC 400 : La promesse d’une nouvelle ère

Dans les années qui viennent, on peut s'attendre à une déferlante de voitures électriques ou électrifiées. Comme d'autres, Mercedes a créé une branche séparée, destinée aux véhicules électriques: le label EQ. Le premier modèle commercialisé est l'EQC, un SUV extrapolé du GLC. En voici l'essai complet.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Les constructeurs «classiques» ont (trop?) longtemps attendu de voir d’où venait le vent, mais cette fois, ils se lancent vraiment dans la voiture électrique. C’est bien sûr le cas de Mercedes, qui croit toujours (pour une bonne part à juste titre) à ses fidèles modèles Diesel et en propose même des variantes hybrides, mais qui entame à présent une grande offensive électrique (voir Le Moniteur Automobile n°1709). A l’horizon 2023, Mercedes devrait avoir commercialisé pas moins de 10 nouveaux modèles électriques.

Pour différencier les Mercedes électrifiées du reste de sa gamme, le constructeur à l’étoile a donc créé le label EQ, qui, mutatis mutandis, est à la voiture électrique ce qu’AMG est à la voiture sportive. L’EQC est en quelque sorte, comme sa désignation le laisse supposer, le pendant électrique de la Classe C. Mais comme on a décidé, à Stuttgart, que la première Mercedes entièrement électrique de la nouvelle génération serait un SUV, il s’agit d’un véhicule de taille moyenne, proche du GLC récemment restylé. L’EQC se pose donc en concurrent direct des Audi e-tron et Jaguar i-Pace, deux modèles électriques premium déjà sur le marché. Il va de soi que Mercedes entend aussi croiser le fer avec Tesla. Mais le spécialiste américain de la voiture électrique ne commercialise pas de SUV de gabarit comparable: il ne propose que son modèle 3, enfin disponible en Europe. Un SUV dérivé est cependant prévu pour plus tard (Tesla Model Y).

  • Excellentes performances
  • Agrément de conduite, confort, silence
  • Habitacle assez spacieux et fonctionnel
  • Connectivité étendue
  • Garnissage et finition
  • Prix élevé, options nombreuses et chères
  • Gare à la claustrophobie, visibilité périphérique
  • Comportement assez pataud, guère sportif
  • Aides à la conduite trop intrusives
  • Temps de charge sur courant alternatif

Dans cet article : Mercedes-Benz, Mercedes-Benz EQC

Rédigé par le