Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

C'est parti!

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Volkswagen Multivan 2.0 TDI 204 4Motion

Quelques retouches très graphiques, des coloris deux tons nostalgiques, des moteurs et un équipement remis à jour: il n’en fallait pas davantage pour rallumer notre flamme pour le Multivan, l’un des fourgons vitrés les plus chics de la planète. Même que, en Diesel, il dépasse pour la première fois les 200 à l’heure! Viiite un essai!

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

En 65 ans, la passion pour le Combi Volkswagen (T1, T2, T3), devenu Transporter (T4, T5, T6), n’a jamais vraiment faibli. Les 3 générations du Type 2 à moteur arrière inspiré de la Coccinelle (1950-1967-1979-1992) font l’objet d’un véritable culte parmi les collectionneurs. Avec ses roues avant motrices – ou sa transmission intégrale – et son moteur à l’avant, le Transporter (T4, T5, T6) ne s’inscrit pas dans la fi liation génétique du Bulli, mais dans son héritage conceptuel. En partant lui aussi d’un nom générique (Transporter) et d’une plate-forme modulable, il se décline dans toutes les carrosseries ou conformations possibles et imaginables: Combi, fourgon, châssis simple ou double cabine pick-up ou tôlé, Caravelle, Multivan, voire motorhome California. Voilà le véhicule au monde qui intéresse le plus d’usagers diff érents, qui fait entre les extrêmes, des hippies aux VIP en passant par tous les corps de métier, du croquemort à l’ambulancier, et toutes les institutions, des bonnes soeurs aux Petits riens. Il s’en est vendu 12 millions d’exemplaires des origines à nos jours, dont 2 millions de T5 (2003-2015).

 

  • Confort de marche toujours remarquable
  • Confort et espace identiques aux 7 places
  • Modularité exemplaire
  • Aménagement astucieux, esp. de rangement
  • Valeur sûre (faible décote, base éprouvée)
  • Grand choix d’options utiles
  • Cher, taxé comme une voiture particulière
  • Poids équivalent à celui d’un gros 4x4
  • Apport de la suspension DCC mitigé
  • Consommation encore vite élevée
  • Poids des sièges et banquette (si dépose)
  • Joli coup de jeune, mais concept vieillissant

Notre verdict

Le T6 ne peut prétendre être, à proprement parler, la 6e génération du Transporter (et, plus précisément, du Multivan qui nous occupe). C’est un T5 intelligemment rafraîchi qui repart pour un bail! Tant mieux, parce qu’on a aff aire à la toute dernière lignée de Volkswagen qui, comme la Coccinelle avant elle, résiste au changement en restant très conservatrice (en bien!). Alors, si vous voulez forcer l’authenticité, prenez-le dans une teinte bicolore, mais oubliez les gadgets tels que l’amortissement piloté et les accessoires qui veulent en faire un produit de marketing branché comme tous les autres. Mais qui n’apportent rien de fondamental, ni en plaisir, ni en effi cacité, ni en sens pratique.

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Multivan