Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW i3

BMW est le premier constructeur de prestige à se frotter au marché des citadines électriques, avec, qui plus est, une i3 qui pose de nouveau jalons à tous points de vue. Un modèle véritablement révolutionnaire. Au quotidien aussi ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.38/20

Sommaire :

BMW est parti d'une feuille blanche, non sans se demander quelles lignes donner à sa citadine électrique: un des principaux inconvénients de ce mode de propulsion est toujours (provisoirement?) la taille et la masse des batteries. Tout est donc une question de compromis: opter pour une capacité importante au profit de l'autonomie ou mettre l'accent sur la légèreté, en sachant que chacun de ses critères influence négativement l'autre. La réponse de BMW se situe entre ces deux extrêmes et consiste à proposer un rayon d'action acceptable tout en limitant la masse par le recours à des matériaux spéciaux. Ainsi, la structure à double plancher abritant les accumulateurs est entièrement en aluminium et reprend le principe spaceframe. La structure de carrosserie sort elle aussi des sentiers battus, puisque la cellule habitable fait appel à des matériaux synthétiques, plus précisément des fibres de carbone imprégnées de résine, un matériau (et les techniques d'assemblages particulières qu'il réclame) qui, chez BMW, devrait être de mise également pour de futurs produits. La chaîne cinématique est tout aussi atypique. Tout d'abord parce que l'i3 est une propulsion alors que toutes ses rivales (la Smart de Mercedes constitue à cet égard une autre exception) ne jurent que par le tout-à-l'avant. En toute logique, donc, le moteur électrique (d'un type particulier lui aussi) est donc implanté entre les roues arrière, laissant ainsi (éventuellement) suffisamment de place pour accueillir à sa gauche le bicylindre à essence faisant office de prolongateur d'autonomie. Compacts et installés aussi bas que possible, ces éléments mécaniques favorisent l'abaissement du centre de gravité. Les passagers sont quant à eux assis en position surélevée, au profit de l'accessibilité et de la visibilité en environnement urbain.

  • Concept et ligne novateurs
  • Excellentes perfs, consommation modérée
  • Silence de fonctionnement
  • Plaisir de conduite (en milieu urbain)
  • Maniabilité et sens pratique
  • Possibilités de financement et de mobilité
  • Prix coquet pour une citadine
  • Options pouvant faire exploser la facture
  • Autonomie en conduite enthousiaste
  • Accès aux places arrière
  • Coffre relativement petit, seuil élevé
  • Suspension un peu ferme (confort)

Dans cet article : BMW, BMW i3

Rédigé par le