Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Alpine A110 : retour d'une légende

Joliment (re)dessinée, l’Alpine A110 fait aussi le pari de la légèreté. Son credo? Le dynamisme en libre service et les sensations de conduite à profusion, sans artifice technologique ni surenchère de puissance. Un axiome vieux comme… une Berlinette, mais qui, enrichi d’une bonne dose de confort, fait de ce coupé «belle gueule» un engin aussi attachant qu’unique sur le marché!

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

On peut l’écrire sans mentir aujourd’hui: Alpine est de retour! Mais il s’en est fallu de peu… A la base de cette renaissance, on rappellera l’ambition d’un homme: Carlos Tavares, alors numéro 2 de Carlos Ghosn, fan de sport mécanique et pilote à ses heures, mais surtout grand admirateur de Jean Rédélé – le fondateur d’Alpine – et de ses voitures entrées dans la légende. Voyant ce célèbre insigne (repris par Renault en 1973) prendre la poussière dans les cartons de son groupe, le patron s’était mis en tête de le sortir de la naphtaline. Un projet coûteux qui nécessitait de trouver un allié avec qui partager les frais. Fin 2012, Tavares annonçait le partenariat avec Caterham et l’élaboration d’un modèle commun… Pourtant, au printemps 2014, les deux protagonistes ne s’entendaient déjà plus et le divorce était prononcé. Au même moment, Tavares quittait brutalement Renault pour prendre la tête du groupe PSA… laissant du coup le bébé Alpine dans de sales draps. Contre toute attente, chez Renault, on a continué à y croire et, fort de perspectives commerciales intéressantes, le projet fut finalement rapatrié en France et les tâches complètement redistribuées. Voilà pourquoi, bien qu’elle ait initialement été annoncée pour 2016, il nous aura fallu attendre jusqu’en 2018 pour mettre la main sur cette nouvelle A110. Mais, comme on dit dans ces cas-là: mieux vaut tard que jamais!

Dans cet article : Alpine, Alpine A110

Rédigé par le