Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Mieux conduire

Les aides à la conduite : les pour et les contre…

Rédigé par Olivier Duquesne le 01.08.2018

Les aides à la conduite : les pour et les contre… #1

Les aides à la conduite se sont multipliées ces dernières années. Certaines sont devenues obligatoires dans les voitures neuves, d’autres sont encore en option. Pour vous aider à choisir, les voici avec les pour et les contre.

L’électronique a permis d’aider le conducteur à éviter les accidents ou les erreurs de pilotage. De nombreuses aides à la conduite sont apparues depuis les années 90, avec une nette accélération des offres et des possibilités durant cette décennie. Les autorités en ont même rendu certaines obligatoires. Pour leur part, les constructeurs veillent à installer certains systèmes de série. Ils le font pour anticiper les obligations à venir et pour avoir de meilleurs résultats aux tests EuroNCAP qui tiennent compte de la présence ou non d’aides à la conduite de série. De plus, certaines compagnies d’assurance proposent des primes réduites si la voiture est équipée de plusieurs aides à la conduite comme le freinage automatique d’urgence ou le maintien de voie. 

Aides à la conduite obligatoires 

ABS 

L’ABS (antiblocage des roues au freinage), inventé en 1978, est devenu obligatoire sur toutes les voitures neuves en 2004. Autant dire que pratiquement tout le parc automobile (80 %) en dispose. Il remplace plus efficacement le « pompage du pied » à l’ancienne. En ne bloquant pas les roues, on garde le contrôle de la trajectoire et on diminue le risque de glissement « tout droit » vers l’obstacle. 

Pour :

  • Contrôle de trajectoire lors du freinage d’urgence
  • Meilleure distance de freinage sur route humide
  • Diminue le risque de dérapage

Contre :

  • Vibrations à la pédale qui peuvent surprendre
  • Petit allongement de la distance de freinage sur le sec
  • Risque d’usure plus rapide des plaquettes

ESP (contrôle de trajectoire) 

L’ESP, inventé en 1995, est l’allié de l’ABS. Ce système électronique de contrôle de stabilité est devenu obligatoire pour toute voiture neuve en novembre 2014. Mais il l’était déjà dès 2011 pour les modèles de nouvelle génération. L’ESP veille à la stabilité du véhicule et au maintien de trajectoire. Le système est parfois désactivable pour une conduite sportive et, avec les 1res générations d’ESP, pour le démarrage sur route verglacée. 

Pour :

  • Corrige les erreurs de trajectoire
  • Évite les sorties de route en virage
  • Réduit le risque de dérapage à cause d’une flaque d’eau 

Contre :

  • Diminue la maîtrise du pilotage
  • Difficulté possible de démarrage sur la glace
  • Ne dispense pas de s’équiper en pneus hiver 

Alerte pression de pneu (TPMS)

L’alerte de pression de pneu signale au conducteur qu’un (ou plusieurs) pneus ont une perte de pression. Ce système est obligatoire depuis novembre 2014. Il fonctionne soit avec les capteurs de l’ESP/ABS pour calculer la vitesse de rotation des roues (marge de pression de 20 %) ou avec des capteurs de pression sur les valves, plus précis (marge de 5%). Après un changement de pneu, il ne faut pas oublier de remettre à jour le système (reset) pour le « réapprentissage ». 

Pour :

  • Évite de conduire avec un pneu dégonflé
  • Détecte les crevaisons lentes
  • Limite le risque d’éclatement

Contre :

  • Prix du capteur de pression
  • Pour certaines marques : passage en concession pour le réapprentissage
  • Fausses alertes

Appel d’urgence automatique (eCall)

Obligatoire pour les voitures homologuées à partir du 31 mars 2018, l’eCall permet d’appeler les secours automatiquement grâce à une carte SIM intégrée. Si la voiture a détecté un accident (via notamment le déploiement des airbags), elle va appeler elle-même un dispatching en donnant sa position par géolocalisation ainsi que certaines données d’identification. L’opérateur va écouter ce qui se passe dans l’habitacle pour tenter d’entrer en contact avec les occupants et, si besoin, se chargera d’appeler les secours via une procédure accélérée. L’eCall peut aussi être activé manuellement par les occupants de la voiture. 

Pour :

  • Gain de temps possible pour les secours
  • Positionnement précis du véhicule (même dans un ravin)
  • Carte SIM intégrée

Contre :

  • Ne fonctionne pas dans les zones blanches
  • Nombre de victimes potentielles pas toujours signalé
  • Risques pour la vie privée en cas de détournement de la technologie

Aides à la conduite pas encore obligatoires 

Freinage d’urgence (AEB)

Probablement obligatoire d’ici quelques années, le freinage d’urgence permet d’anticiper un risque de collision. Si les radars ou les caméras de surveillance décèlent des obstacles ou un véhicule à l’arrêt ou trop lent, la voiture va envoyer un signal sonore et/ou visuel et amorcer le freinage en cas d’absence de réaction du conducteur. Enfin, ce système amplifie aussi le freinage pour aider le conducteur à freiner au plus court. 

  • Pour :
  • Meilleur temps de réaction
  • Distance de freinage raccourcie
  • Efficace en cas de distraction

Contre :

  • Ne détecte pas tout, surtout par mauvais temps
  • Freine parfois sans raison
  • Risque de diminution de vigilance du conducteur 

Régulateur de vitesse actif (dynamique) 

Complémentaire au freinage d’urgence, le régulateur de vitesse actif adapte la vitesse programmée en fonction du trafic, sans la dépasser, tout en maintenant une distance de sécurité. Certains systèmes (stop & go) peuvent même aller jusqu’à l’arrêt complet du véhicule et à sa relance lorsque la file redémarre. 

Pour :

  • Soulage le conducteur dans les embouteillages
  • Conduite en respectant la limitation de vitesse maximale
  • Maintien de la distance de sécurité programmée 

Contre :

  • Difficile à utiliser hors des autoroutes
  • Dangereux de laisser le pied au repos loin des pédales
  • Distance de sécurité par défaut parfois irréaliste

Maintien de voie 

Le maintien de voie permet à la voiture de rester sur la bande de circulation. En utilisant des caméras, ce système détecte le marquage au sol pour maintenir la voiture sur la bonne voie. Il envoie soit un signal (vibrations au volant ou alerte sonore), soit corrige directement la direction. Il est souvent utilisé en complément au régulateur de vitesse actif pour une conduire semi-autonome. Cette aide est toujours désactivable. 

Pour :

  • Se (dé)connecte facilement
  • Évite de dépasser une ligne blanche
  • Alerte nécessaire en cas de somnolence 

Contre :

  • Se trompe parfois, notamment si le marquage est mauvais
  • Conduite perturbante avec les tensions régulières sur le volant
  • Pourrait inciter à trop laisser faire la voiture 

Phares actifs et grands phares automatiques 

Les phares automatiques sont devenus monnaie courante. L’éclairage latéral en virage se généralise également. De plus, il est maintenant possible de ne plus avoir à passer manuellement entre feux de croisement et feux de route. Des caméras et des capteurs de luminosité permettent de faire ce changement automatiquement, voire à adapter le faisceau en permanence. 

Pour :

  • Pas besoin d’avoir la main gauche sur le commodo des grands phares
  • Utilisation optimale des phares (meilleure visibilité)
  • Meilleur éclairage des bas-côtés et de la signalisation

Contre :

  • N’enclenche pas les antibrouillards
  • Pas toujours efficace lorsque l’éclairage public est faible
  • Peut surprendre les autres usagers 

Caméra de recul 

La caméra de recul est sans doute l’option préférée des citadins. Au point de ringardiser les bips-bips des capteurs de distance. Elle permet de voir ce qui se passe derrière le véhicule lors de manœuvres. Il faut cependant continuer à vérifier les alentours du véhicule avant de se mettre en mouvement. 

Pour :

  • Facilite les manœuvres précises en marche arrière
  • Permet de voir un enfant, un animal ou un objet de petite taille
  • Idéal pour se placer dans un espace restreint 

Contre :

  • Apprentissage obligatoire de son utilisation
  • Images de mauvaise qualité de nuit et par temps de pluie
  • Champ de vision restreint 

Caméras 360° 

Certains modèles disposent d’une vision panoramique avec des caméras filmant l’avant, l’arrière et les côtés du véhicule. Ce qui donne une image « aérienne » des alentours. 

Pour :

  • On repère les obstacles (bordures, autres véhicules…)
  • Facilite le stationnement parfait entre les lignes
  • Pas besoin de se tordre le cou

Contre :

  • Images parfois de mauvaise qualité (pluie, nuit)
  • Champ de vision panoramique mais réduit
  • Taille de l’écran parfois trop petite

Stationnement automatique (Park Assist)

Pas besoin de se tortiller dans tous les sens et de tourner le volant plusieurs fois en bout de butée : le stationnement automatique s’occupe du créneau ou du rangement en épis. Le conducteur doit parfois juste gérer la boîte et la vitesse. Certains modèles vont même parfois plus loin avec possibilité de laisser faire la voiture en étant hors de l’habitacle (pour un garage étroit par exemple). 

Pour :

  • Créneau réussi sans effort
  • Taille de la place de parking détectée par la voiture
  • Utile en ville

Contre :

  • Temps de détection de place un peu lent dans un trafic dense
  • Voiture parfois stationnée trop loin de la bordure
  • Peu utilisé en fin de compte 

Aide à la sortie du parking 

Une caméra ou des capteurs détectent l’arrière de véhicules arrivant perpendiculairement, y compris lors d’une marche arrière. Cette aide à la manœuvre est surtout utile pour sortir d’un emplacement de parking ou d’un garage. 

Pour :

  • Diminue le risque d’accrochage sur les parkings
  • Idéal quand installé à l’avant et à l’arrière 

Contre :

  • Pourrait inciter à manœuvrer sans regarder derrière soi
  • Ajoute encore des bips

Alerte angle mort (Blind spot) 

L’angle mort est une des causes d’accident lors des dépassements et des entrées sur autoroute. Pour éviter ce risque, il faut penser à regarder par-dessus son épaule. Ou bien faire confiance à l’alerte d’angle mort. Un signal visuel apparaît sur les rétroviseurs, ou à proximité, lorsqu’un véhicule se trouve en ¾ arrière à gauche ou à droite. 

Pour :

  • Permet de « voir » ce qui est invisible dans l’angle mort
  • Signal directement sur le rétroviseur

Contre :

  • S’enclenche alors que le clignotant n’est pas activé
  • Alerte parfois trop longtemps (surtout à droite) 

Lecture de la signalisation routière 

Une caméra et un logiciel de reconnaissance permettent à la voiture de « lire » certains panneaux de signalisation. Ainsi, certains modèles reconnaissent un panneau Stop ou l’interdiction de dépasser mais la plupart se focalisent sur les limitations de vitesse pour donner l’information au conducteur et l’alerter au besoin. Au point qu’il est même possible de demander à la voiture de caler sa vitesse sur la limitation autorisée. 

Pour :

  • Rappelle la vitesse à respecter
  • Évite les PV pour distraction 

Contre :

  • Peut se tromper (limitation d’une autre voie)
  • Alertes parfois intrusives 

Affichage tête haute 

Comme un pilote de chasse, l’affichage tête haute diffuse sur le pare-brise, ou sur une petite vitre, diverses informations utiles comme la vitesse, l’activation du régulateur de vitesse, le multimédia, certaines alertes et les flèches de navigation. 

Pour :

  • Pas besoin de quitter les yeux de la route
  • Paramétrable 

Contre :

  • Parfois trop lumineux
  • Peu gêner ou distraire

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.