Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de Francfort 2017 / Renault Concept Symbioz : qu'est-ce qu'une voiture peut apporter de plus ?

Chez Renault, on se demande dans quelle direction doit aller l'automobile. Le résultat de ces cogitations est un stand au Salon de Francfort avec une maison et une voiture en forme de cigare : le concept car baptisé Symbioz.

Sommaire :

Nous sommes fin 2009. Renault est à la recherche du successeur de Patrick LeQuément, le "gourou" du style Renault à qui l'on doit un certain nombre de superbes réalisations, mais aussi, il faut bien le dire, quelques horreurs. Notre propos n'est pas de comprendre comment Renault en est arrivé là, et encore moins de polémiquer, mais bien d'expliquer pourquoi Renault était en quête d'un designer capable de remettre les choses en ordre et de conférer à toutes les futures Renault un air de famille facilement identifiable. C'est à ce moment qu'entre en scène Laurens vans de Acker. Ces 7 dernières années, le Néerlandais a redessiné toute la gamme Renault et l'a unifiée. Il y a préparé le public en lançant ce qu'il a appelé une "marguerite" de concepts qui a commencé avec Désir et a ainsi ouvert la voie à une redéfinition stylistique de tous les modèles Renault. Le dernier en date n'est autre que la très sportive Mégane RS, dévoilée en première mondiale lors de ce salon de Francfort 2017.

Entre-temps, van den Acker a déjà commencé à travailler sur sa deuxième marguerite et à dessiner sa deuxième série de modèles. L'an passé à Paris, il nous avait expliqué qu'il travaillerait plus prudemment, qu'il s'attacherait plutôt à consolider qu'à choquer. Mais que deviennent les concept cars dans tout ça? Et à quoi servent-ils? La deuxième marguerite de Laurens van den Acker veut regarder plus loin, dans la direction de l'automobile du futur, électrique, autonome et connectée. Et au-delà encore… 

Symbiose ?

De cette deuxième marguerite, on a déjà pu découvrir deux concepts. Trézor (nom de code Z32) et une référence à la sérieuse implication en sport automobile électrique (via la Formule E), la ZF1 RS027. Et maintenant, voici la Z33, ou plutôt le concept global X33 qui réunit Z33 et H33. Ça va, vous suivez toujours? On va essayer de vous expliquer ça le plus clairement possible…

L'autopartagée est l'un des éléments de la problématique de la mobilité, mais chez Renault on ne s'est pas focalisé sur le partage d'une voiture entre plusieurs personnes, mais bien sur ce qu'une voiture et une… maison pouvaient avoir à partager. Voiture et maison commencent à échanger… D'où H33,  qui est une vision de ce que pourrait être la maison de demain à l'horizon 2030 et Z33 la voiture qui en ferait indissolublement partie, en une sorte de symbiose. Aussi la Z33 a-t-il, par voie de conséquence, reçu le nom de Symbioz. 

Une économie partagée

Chez Renault, on veut définir autrement l'écosystème autour de l'automobile. Que fait une voiture lorsqu'elle est à l'arrêt à la maison, par exemple? Elle peut partager certaines choses avec la maison en question, comme des données, mais aussi de l'énergie (la Z33 est 100% électrique). Elle peut aussi partager de l'espace, à condition que la voiture fasse partie intégrante de la maison. Elle peut encore bouger/rouler dans la maison. Elle prend certes de la place, mais elle offre aussi de l'espace. Et enfin elle peut partager de l'infodivertissement, pour reprendre un terme omniprésent de nos jours. La voiture pourrait ainsi devenir la salle informatique, de musique ou de cinéma de la maison!

C'est pourquoi la Z33 s'adapte/est adaptée à l'intérieur de la maison, et inversement. L'espace intérieur est très habitable et peut largement s'ouvrir vers l'extérieur (portes papillons qui ne prennent pas trop de place), et les sièges se muent en authentiques fauteuils. On note également l'utilisation de matériaux que l'on trouve fréquemment dans une maison, comme le bois, le cuivre ou même le marbre. 

Un design "architectural"

La maison proprement dite a été conçue par Marchi Architects. L'idée centrale était que la voiture devait pouvoir "bouger" dans la maison, selon une idée appliquée également par Rem Koolhaas qui a conçu à Bordeaux une maison avec un grand ascenseur, sur lequel se trouve tout un espace bureau destiné à une personne handicapée, espace qui peut ainsi voyager à travers la maison. Nicholas Marchi explique: "nous avons voulu franchir un pas supplémentaire et offrir à l'automobile la possibilité de voyager à travers la maison, une maison dont l'architecture a été fortement déterminée par le cylindre dans lequel et à partir duquel la voiture pourrait se mouvoir, et ce sans rejets polluants puisque sa motorisation est électrique. Cette maison est particulièrement attentive à l'interface homme-machine."

L'intérieur de la voiture peut être libéré grâce au fait qu'elle peut rouler de manière autonome et que les différents mécanismes de commande s'escamotent de façon très discrète, afin de libérer le plus d'espace possible à l'intention des "habitants".

Extérieurement, la voiture présente une ligne très basse et aérodynamique, avec les roues repoussées aux quatre coins. L'empattement est particulièrement généreux et l'épaisseur du montant C a pour objectif de rassurer. Quant à la face avant, elle se caractérise par sa calandre lumineuse. On retrouve par ailleurs la signature lumineuse en forme de C que l'on connaît, et ce à l'avant comme à l'arrière. Les roues, enfin, constituent une (ré)interprétation des jantes à rayons de jadis. Et ce surprenant aileron arrière? "Il a trois raisons d'être" explique Joseph Reeve, responsable du style extérieur de Symbioz. "La première est aérodynamique, la deuxième est d'accueillir le 3e feu stop et la troisième est de constituer un point d'ancrage vertical et un lien avec la maison."

Dans cet article : Renault

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.