Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Marché / SUV : Les 30% de parts de marché coûtent 2 g/km de CO2 à la Belgique

La Febiac s’est livrée à une petite analyse autour des SUV en Belgique où cette catégorie atteint 30% de parts de marché. La fédération a même évalué l’impact CO2 de cette classe de véhicule. Et forcément...

Sommaire :

On le sait : les SUV comptent aujourd'hui pour 30% des immatriculations de voitures neuves en Belgique. Bien entendu, c’est le look qui est plébiscité par les acheteurs, les capacités hors-piste réelles étant passées au second plan. La Fébiac – la fédération de l’industrie automobile – estime que la majeure partie de ces voitures est d’ailleurs achetée avec deux roues motrices et qu’elle est équipée de pneus de route traditionnels, ce qui semble évident.

Manque de conscience

Ce qui est souvent reproché aux acheteurs de SUV indique la Febiac est que ceux-ci manquent de conscience écologique, tout simplement parce qu’un SUV est plus lourd et moins aérodynamique et que, de ce fait, il consomme plus, pollue plus et émet davantage de CO2. Bref, les SUV sont pointés du doigts et les plus grands défenseurs de l’environnement clament que leur succès empêchera même les constructeurs automobiles d’atteindre les objectifs CO2 fixés par l’Europe d’ici 2020/2025.

L’analyse

La Febiac a toutefois une réponse à ces questionnements, tout simplement parce qu’elle gère et analyse l’ensemble de la base de données techniques des véhicules en Belgique. Conclusion autour du CO2 : si les SUV ne représentaient que 15% du marché du véhicule neuf (comme en 2012) et non pas 30% (aujourd’hui), les émissions de CO2 moyennes (théoriques donc) seraient inférieures de 2 g/km à ce qu’elles sont aujourd'hui, soit 113,8 g/km au lieu de 115,8 g/km. Certes, ce n’est pas négligeable, mais deux grammes ce n’est pas non plus la catastrophe que certains  mettent en avant. D’autant qu’il faut remettre les choses en perspective: ces 2 g/km pèsent moins lourd que le résultat (encore inconnu à ce jour) de l’actuel retournement que connaît le marché au profit de l’essence. Il y a fort à parier en effet que la facture CO2 s’alourdira nettement car la demande pour les véhicules hybrides – les seuls capables de rivaliser avec les Diesel en matière de consommation et de CO2 – ne sont pas tellement plébiscités (entre 3 et 4%).

Une question d’âge

Il semble par ailleurs que le succès des SUV soit aussi rattachable au vieillissement de la population. En effet, à partir de 2020, 1 automobiliste sur 3 aura plus de 60 ans en Belgique, ce qui risque de tirer la demande pour les SUV encore vers le haut car ceux-ci présentent notamment un accès plus facile. Pour tirer pareille conclusion, la Febiac se base sur des données récoltées aux Pays-Bas (chez nous c’est impossible compte tenu des dispositions relatives à la vie privée) et où 70% des acheteurs de SUV ont plus de 55 ans... A méditer.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.