Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Loisirs / Série d’été - Les inventions de l’automobile : l’airbag

L’airbag a été inventé en 1953. Ford et General Motors s’y intéressent très vite. GM va même le proposer dans les années 70. Mercedes, en 1981, va l’installer dans la Classe S. Les autres suivront.

Sommaire :

Le coussin gonflable a été inventé par John W. Hetrick. Il l’a breveté le 18 août 1953 (US Patent #2,649,311). Un ingénieur allemand, Walter Linderer, travaillait sur le même concept, mais son système, dont le brevet a été déposé en décembre 1953, était moins efficace que celui de John Hetrick. L’Américain recevra d’ailleurs le Golden Gear Award. Cette invention, qui sera aussi utilisée pour la conquête spatiale tant par les Soviétiques que par les Américains, va vite intéresser Ford et General Motors. En 1968, Allen Breed conçoit le détecteur d’impact. De quoi permettre le déploiement automatique de l’airbag. Lequel se gonfle grâce à une réaction chimique par perchlorate provoquant une explosion injectant rapidement du gaz dans l’enveloppe. 

Mercedes 

General Motors y croit et lance ce système de sécurité en option (en remplacement de la ceinture de sécurité aux épaules), pour le conducteur et le passager avant, sur des Buick, Cadillac et Oldsmobile en 1973 (MY74). Toutefois, la clientèle n’est pas séduite par l’airbag et General Motors abandonne sa commercialisation en 1976. Ford avait fait des essais dès 1971, mais la technologie n’est pas encore suffisamment au point pour une commercialisation aux yeux du constructeur à l’ovale. De l’autre côté de l’Atlantique, Mercedes menait ses expériences depuis 1969, sur base du brevet américain. Et en 1981, la marque propose l’airbag dans la Classe S W126. Au lieu de le proposer en remplacement de la ceinture, elle y voit un complément sécuritaire. Et cette stratégie fonctionne. 

Années 90 

D’autres constructeurs suivent le mouvement et dès 1987, l’airbag est installé de série dans la Porsche 944 Turbo et dans la Honda Legend. Mercedes l’ajoutera dans l’équipement standard en 1992, sur tous ses modèles. Dès le milieu des années 90, sous l’impulsion de nouvelles normes de sécurité de 1998 et par les crash-tests indépendants NCAP, l’airbag se généralise. Depuis lors, les coussins gonflables de sécurité se diversifient et se multiplient : frontaux dès 1990, latéraux en 1995, rideaux en 1997, genoux en 1998, rideaux arrière en 2008, etc. De nos jours, l’airbag conducteur est généralisé et en moyenne, on en trouve au moins 4 dans un habitacle automobile neuf.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.