Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Industrie et économie / Nissan produira des batteries et un crossover électrique au Royaume-Uni

Nissan produira un nouveau crossover électrique dans son usine de Sunderland et va y ériger une gigafactory pour assurer la fourniture de batteries, malgré le Brexit.

Sommaire :

L’avenir de l’usine Nissan de Sunderland (Angleterre) était incertain suite au Brexit avec la perspective d’une fermeture pure et simple. Il n’en sera rien puisque Nissan va investir 1 milliard £ (1,17 milliard €) sur le site pour y fabriquer un crossover électrique et y produire des batteries, en partenariat avec Envision AESC. Cette nouvelle stratégie est baptisée Nissan EV36Zero.

Petit crossover électrique

Non seulement Nissan gardera son usine de Sunderland ouverte, mais le constructeur japonais va en faire un pilier de sa stratégie électrique en Europe. Le constructeur japonais y produira un crossover électrique basé sur la plateforme CMF-EV qu’il partagera avec les Nissan Ariya et Renault MeganE, pour une capacité annuelle de 100.000 exemplaires. Il s’agira d’un modèle de petit format, comparable au Juke. Actuellement le site de Sunderland produit déjà les Nissan Juke et Qashqai et l’arrivée de ce crossover électrique permettrait de créer plus de 900 emplois grâce à un investissement de 423 millions £ (493 millions €).

25 GWh en 2030

En plus de la production de véhicules, le site britannique verra la création d’une gigafactory destinée à la fourniture de batteries. La capacité annuelle sera de 9 GWh dans un premier temps, avant d’augmenter progressivement pour atteindre 25 GWh en 2030. Cette activité se fera en partenariat avec la société chinoise Envision AESC pour un investissement conjoint destiné à la fabrication de cellules de batteries, dont 450 millions £ (524 millions €) par Envision pour la construction de l’usine.

En cas de nécessité, Nissan aura la possibilité de pousser jusqu’à 35 GWh, sachant que Sunderland produit déjà des batteries pour la Leaf et l’utilitaire eNV200 d’une part et que Nissan fermera son site de Barcelone qui produit la camionnette. Les batteries fabriquées dans cette nouvelle gigafactory utiliseront une cellule de batterie « Gen5 » dont la densité énergétique serait 30 % supérieure à la génération actuelle, pour une meilleure efficacité, une autonomie supérieure et un coût inférieur.

 

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.