Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Environnement / SUV, Diesel et CO2 : le trio infernal de 2018

En 2018, la consommation moyenne des modèles les plus répandus était de 6,3 l/100 km en Diesel et de 6,6 l/100 km en essence. Néanmoins, les Diesel en circulation ont émis en moyenne 8 g CO2/km supplémentaires. Voilà pourquoi.

Sommaire :

Le VAB a comparé les consommations des modèles populaires (familiaux) neufs de 2018 pour calculer une consommation moyenne réelle en essence et en Diesel. En essence, ils ont obtenu un cycle de 6,6 l/100 km contre 6,3 l/100 km aux Diesel. Les moteurs roulant au gazole restent donc un peu plus sobres. Et pourtant, le bilan carbone est favorable aux voitures essence avec 158 g CO2/km contre 166 g CO2/km pour les Diesel. Pourquoi ? Parce que, à quantité similaire, le gazole contient plus de carbone. En clair, un litre de gazole brûlé dans un moteur émet 2,640 kg de CO2 contre 2,392 kg pour 1 litre d’essence. À titre d’information, le CNG émet, lui, 1,819 kg par équivalent litre et le LPG, 1,665 kg.

SUV Diesel

Auparavant, les différences de consommation étaient nettement plus favorables aux véhicules familiaux Diesel. En 2015, ils affichaient 5,6 l/100 km contre 6,4 l/100 km pour les essences. En 2012, c’était mieux encore avec 5,5 l/100 km vs 7,1 l/100 km soit 1,6 l/100 km en moins pour le Diesel. Qu’est-ce qui explique la faible différence de 0,3 l en 2018 ? La mode du SUV. Ainsi, le VAB précise qu’en comparaison avec un modèle similaire, un SUV consomme 15 % en plus et même 30 % s’il est équipé des 4 roues motrices. Les ludospaces (type Berlingo) font la transition entre les SUV et les berlines et breaks, moins gourmands (en moyenne).

Tailles des Diesel

L’étude de l’automobile club précise également que les foyers belges associent les moteurs Diesel avec les plus gros modèles (grands SUV) ce qui explique l’augmentation de la moyenne de consommation de 0,7 l entre 2015 et 2018. Alors qu’en essence, la hausse est moins marquée – augmentation de 0,2 l (6,4 l à 6,6 l) – parce que le marché de ce type de motorisation concerne plus de citadines, forcément moins gourmandes. De plus, les motorisations essence ont évolué pour plus de sobriété. Néanmoins, un modèle essence consomme encore toujours de 0,8 l à 1,4 l de plus aux 100 km en moyenne que son homologue Diesel.

Diesel plus onéreux en 2019

Un autre fait marquant est que 2019 sera une année charnière. Les accises sur les carburants vont pénaliser davantage le Diesel. En 2018, déjà, le gazole a dépassé l’essence en TCO (coût à l’usage) moyen en matière de carburant. Le VAB a calculé que le coût-kilomètre de l’essence était, en 2018, de 0,089 € contre 0,091 € pour le Diesel ! Dès lors en parcourant 15.000 km/an, une voiture essence consommant 6,6 l/100 km coûtait 1346 € de carburant contre 1370 € pour un Diesel à 6,3 l/100 km ! Soit 24 € de plus pour les pleins de gazole. En 2015, c’était l’inverse avec un coût de 1373 € en essence (avec une consommation moyenne de 6,4 l/100 km) contre 1025 € en Diesel (5,6 l/100 km), soit 348 € de plus avec l’Eurosuper…

Conclusion

Que faut-il tirer comme conclusion ? Que la hausse des émissions de CO2 constatées n’est pas uniquement liée à une augmentation des parts de marché des voitures à essence depuis 2018 (potentiel de croissance de 15% pour 2019 selon le baromètre du VAB Mobility). Elle l’est aussi par la généralisation de SUV de plus ou moins grande taille. À titre d’exemple, sur base des chiffres de la VAB, le Hyundai Santa Fe Diesel consomme 7,8 l/100 km contre 6,4 l pour le Citroën Berlingo et 6 l pour une Peugeot 508. En essence, une Peugeot 5008 essence consomme 8,3 l/100 km contre 7,2 l/100 km pour une Opel Combo et 6,1 l/100 km pour une Škoda Octavia Combi.  Les plus sobres des modèles analysés sont la Ford Focus essence (5,5 l/100 km) et la Volkswagen Polo Diesel (4,9 l/100 km).

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.