Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Environnement / Le Royaume Uni va imposer des objectifs de ventes « 0 émission » aux constructeurs

Dès 2024, les constructeurs qui commercialisent des voitures au Royaume-Uni devront vendre un pourcentage croissant imposé de véhicules « 0 émission » jusqu’aux échéances de 2030 et 2035.

Sommaire :

Le gouvernement britannique va imposer aux constructeurs actifs commercialement sur son territoire d’augmenter progressivement leurs ventes de véhicules « 0 émission » - électriques à batterie ou à pile à combustible – selon un pourcentage des ventes totales de la marque revu à la hausse d’année en année. Un programme conçu en support à la décision d’interdire la vente de modèles à moteur thermique « non-hybrides » en 2030 et de modèles hybrides en 2035.

>> Lisez aussi - Plus de voitures thermique dès 2030 au Royaume-Uni

Go to zero

Concrètement, à partir de 2024, les constructeurs auront pour obligation de totaliser un certain pourcentage de leurs ventes globales au Royaume-Uni en véhicules « 0 émission », soit 100 % électriques à batterie, soit équipé d’une pile à combustible.

Ce pourcentage sera comptabilisé sous forme de crédits attribués aux constructeurs pour la vente d'une voiture ou d'une camionnette à émissions zéro. Chaque marque devrait alors collecter un certain nombre de crédits « ZEV » (Zero Emission Vehicle) chaque année. La vente de modèles hybrides, pas totalement exempts d’émissions de CO2 donc, rapporterait des crédits partiels aux constructeurs qui seront autorisés à vendre ce type de motorisations jusqu’en 2035.

Enfin, des "supercrédits" pourraient être accordés aux véhicules ayant une longue autonomie électrique ou une autonomie "nettement plus efficace" que la plupart des autres véhicules. Tout cela sera précisé d’ici la fin de l’année par le gouvernement britannique.

>> Lisez aussi - Passage au full électrique, qui et quand ?

Soutenir l’effort des constructeurs

Ce plan est avant tout destiné à motiver et soutenir l’effort des constructeurs pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement. En septembre 2021, le pourcentage de modèles électriques à batterie vendus représentait 15,2 % contre 6,7 % un an plus tôt. Une progression intéressante mais qui demande à être accentuée.

Parallèlement à ces objectifs imposés dès 2024, le gouvernement britannique va également octroyer 620 millions £ - 734 millions € - supplémentaires pour des subventions aux véhicules électriques et un développement de l’infrastructure de recharge.

 

Web Editor

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.