Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Environnement / Production d’hydrogène décarboné, donc propre

Au Danemark, Air Liquide a lancé un centre de production d’hydrogène en récupérant le surplus énergétique des éoliennes. Le but : produire un hydrogène « décarboné », en n’émettant pas de CO2.

Sommaire :

La voiture à pile à combustibles a tout pour plaire : moteur électrique, pas de grosse batterie et rejet d’H2O à l’échappement. Sauf que la production d’hydrogène par vaporeformage nécessite des énergies fossiles. Ce qui émet du CO2. Il y a aussi moyen d’en extraire par électrolyse. C’est cette voie explorée par Air Liquide. Pour réduire l’impact environnemental, l’opération utilise de l’électricité issue des « surplus » des éoliennes danoises. Une usine expérimentale installée au Danemark peut produire 500 kg d’H2 par jour. De quoi remplir le réservoir d’une centaine de voitures FCEV. Toutefois, elle n’est destinée pour l’instant qu’à une utilisation industrielle (pour des camions notamment). Mais elle répond à l’ambition d’Air Liquide de « dépolluer » la production d’hydrogène.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.