Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Environnement / Fin des thermiques en Europe : la Belgique veut une date

Avec le Danemark, les Pays-Bas et 6 autres pays, la Belgique souhaite fixer une date d’interdiction de vente des voitures uniquement à essence et Diesel. Cet ultimatum sera valable dans toute l’Union européenne.

Sommaire :

Une partie importante du monde politique européen veut clairement en finir avec les carburants fossiles. L’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Grèce, l’Irlande, la Lituanie, le Luxembourg, Malte et les Pays-Bas ont officiellement fait appel à la Commission européenne pour déterminer une date d’interdiction de vente dans toute l’Union européenne de voitures neuves exclusivement à combustion interne. Ils sont signataires de cette demande initiée par le Danemark et les Pays-Bas. Cela pourrait être 2030 ou 2035. Un choix politique obnubilé par le CO2 qui pourrait tuer dans l’œuf toute tentative de développement de carburants alternatifs et réduire la valeur des voitures thermiques achetées neuves dès maintenant.

Une date claire qui permettrait, selon les pays signataires, aux constructeurs de se focaliser sur les solutions « zéro émission ». Ils espèrent aussi qu’un tel ultimatum réduise le coût des voitures électriques et accélère le déploiement des bornes de recharge. Avec une envie claire de pousser à l’électrique, ou à tout le moins aux motorisations au minimum hybrides. Cette proposition est soutenue par la Belgique par le biais de ses ministres fédéraux de l’énergie et de la mobilité. Il faudra toutefois convaincre les 18 autres pays de l’Union européenne, dont ceux qui ont une importante industrie automobile. D’ailleurs, l’Allemagne, la France, l’Italie et la Suède n’ont pas (encore) rejoint ce mouvement.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.