Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

C'est parti

Environnement / Fact-checking : pneus principaux émetteurs de particules ?

Nous avons récemment appris, grâce à des recherches indépendantes, que l’usure des pneus provoquerait jusqu’à mille fois plus de particules que les émissions des moteurs à combustion interne modernes. Vérification…

#factcheck : les pneus et les particules

Le mois dernier, nous avons fait état d’une étude indépendante réalisée par Emission Analytics, qui a révélé que les pneus émettaient jusqu’à 1000 fois plus de fines particules qu’un moteur à combustion interne moderne. Mais la méthode de recherche a suscité beaucoup de critiques, notamment car le test consistait simplement à conduire une VW Golf de 9 ans avec des pneus bon marché sur un parcours sinueux et en mauvais état pendant 320 km. Des circonstances relativement défavorables, on en conviendra. Pourtant, selon les chercheurs, même dans des conditions idéales, les pneus produiraient plus de particules que ce qui sort de l’échappement d’une voiture. Sur la base de cette conclusion, Emission Analytics préconise une législation qui imposerait aux fabricants de pneumatiques des normes concrètes en matière de rejets de particules.

Pire en électrique ?

La conclusion d’Emission Analytics pointe notamment du doigt non seulement les SUV, mais aussi les hybrides rechargeables et les voitures électriques. En raison du poids élevé de leurs batteries, ces voitures subiraient une usure plus importante des pneus, qui émettraient dès lors  plus de particules. Mais Emission Analytics a-t-il raison de pointer du doigt la voiture électrique ? Pour tenter de répondre à la question, nous avons contacté les spécialistes des VE de chez Stroohm, en leur demandant de procéder à une vérification des résultats de cette étude.

Erreur de calcul

« La récente communication selon laquelle la poussière fine causée par les pneus est jusqu’à 1000 fois plus élevée que les gaz d’échappement peut être qualifiée de fake news », estime Bart Massin de Stroohm. « Selon l’étude d’Emission Analytics, nous émettrions 5,8 grammes de particules par kilomètre et par pneu. En partant de l’hypothèse que nous parcourons 30.000 km avec nos pneus, nous devons multiplier ces 5,8 gr par 30.000 km. Cela fait 174 kg, soit 43,5 kg de particules par pneu ! Or, un pneu de voiture pèse en moyenne 10 kg, la masse de la bande de roulement - peu usée - représente 30 à 40 % du poids total. La recherche contient donc une grave erreur de calcul.»

Autres calculs

Sur la base d’autres études, Bart Massin arrive à des chiffres différents : « Les estimations de la contribution de l’usure des pneus à la quantité de particules émises varient, mais les études parlent d’une proportion pouvant varier d’un minimum de 3 à 7 % et d’un maximum de 5 à 30 %. Cependant, la situation doit de fait être prise au sérieux. L’année dernière, il a ainsi été constaté que près de 90 % des particules retrouvées le long des autoroutes allemandes proviennent en effet des pneus, mais aussi des systèmes de freinage et des routes elles-mêmes. Et environ 30 % d’entre elles finissent par se retrouver en mer via le réseau fluvial ».

Les VE plus performantes

La poussière fine due à l’usure des pneus est en effet un problème, donc. Mais le lien fait avec les voitures électriques n’est pas démontré pour Bart Massin, spécialiste de Stroohm : « oui, les voitures électriques sont plus lourdes, c’est vrai. Mais en raison de l’installation centrale des batteries, un véhicule électrique a généralement une répartition parfaite du poids sur les deux essieux. Associé à un centre de gravité bas, cela garantit que tous les pneus ont presque la même adhérence et s’usent donc uniformément. Les pneus des voitures électriques ont également une gomme plus dure et un flanc plus résistant pour compenser le poids et les contraintes d’accélération plus élevées. Ces pneus spéciaux pour VE durent jusqu’à 5 à 10% plus longtemps».  

Il précise : « plus important encore, 40 à 50 % de la poussière fine recueillie provient en fait de l’usure des disques et des plaquettes de frein. Or, la régénération électrique lors des ralentissements dont bénéficient les VE, mais aussi les hybrides d’ailleurs, fait en sorte que les plaquettes de frein classiques sont nettement moins sollicitées et donc produisent nettement moins de particules. D’ailleurs, bonne chance si vous cherchez quelqu’un qui a dû remplacer ses disques de frein sur sa voiture électrique ; ce sera très dur à trouver sachant qu’ils durent jusqu’à 5 fois plus longtemps que sur une voiture thermique. Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte les poussières émises par les disques d’embrayage des voitures thermiques. Embrayages qui n’existent pas sur les VE.»

>> Lire l’intégralité de la vérification des faits sur le site de Stroohm (en néerlandais).

Notre avis?

À l’aune de ces précisions, on comprend que la problématique des émissions liées à l’usure des pneus, des embrayages mais aussi des plaquettes de freins et de l’abrasion des routes doit de fait être prise au sérieux. Mais pointer la voiture électrique (ou hybride) comme étant particulièrement émettrice de ces particules apparaît comme un faux-procès. Au contraire, pour ce qui concerne les émissions de particules fines liées aux pneus, à l’embrayage et aux freins, elle serait même plus vertueuse que les thermiques.

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @janssensklaas

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.