Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Environnement / Particules : les pneus sur la sellette

Une étude de l’organisme indépendant Emissions Analytics a quantifié les particules émises par les pneus. Selon les circonstances, elles seraient 1000 fois supérieures à celles des moteurs récents.

Sommaire :

L’usure naturelle des pneus émet plus de particules que les moteurs thermiques de dernière génération d’après les chercheurs britanniques d’Emissions Analytics. Cette société indépendante reconnue pour ses travaux sur les émissions a toutefois imaginé un scénario « catastrophe ». Ils ont utilisé des pneus « premier prix » sur un revêtement moyen. Le test était de faire rouler une Golf de 9 ans avec une monte d’entrée de gamme bon marché sur une chaussée sinueuse et dégradée pendant 320 km. Les techniciens ont ensuite calculé la perte de gomme. Cette usure naturelle a été 29 fois supérieure aux estimations. Le véhicule dans ce test « Worst case scenario » (scénario le plus défavorable) a perdu près de 5,8 g de matière par kilomètre.

1000 fois plus

Les équipes d’Emissions Analytics rappellent que même si le test est volontairement un scénario catastrophe, le rapport entre les particules émises par l’échappement et celles des pneus est très élevé. Ainsi, la voiture test a précisément perdu 5760 mg/km, hors de toute régulation contrairement aux émissions du moteur, strictement réglementées, de 4,5 mg/km. C’est 1000 plus ! L’hypothèse de départ prévoyait des pertes de 200 mg/km, soit 29 fois moins ! Ces particules sont globalement différentes de celles des moteurs, car généralement plus grandes. Toutefois, la chaleur liée au roulement crée des microparticules. Il faut également ajouter à cela celles émises par les plaquettes de frein.

Moralité

Emissions Analytics préconise une législation pour imposer des normes aux manufacturiers. « Ce qui ne saurait tarder ». Les pneus utilisés pour ce test étaient volontairement de piètre qualité, avec un fort taux d’usure. Il faudrait pouvoir les comparer avec des montes de grands manufacturiers. En attendant, l’étude a démontré que les principaux facteurs influençant ces émissions, outre la qualité de la gomme, sont le type de parcours, la qualité du revêtement et le poids. Les voitures électriques et hybrides sont d’ailleurs pointées du doigt, tout comme les SUV, à cause de leur masse. Les autorités doivent aussi veiller à l’état des routes pour diminuer les pertes de matériau. Elles doivent prévoir des revêtements pas trop abrasifs sur des routes entretenues.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.