Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Environnement / Euro 7 : ce qui va changer (normalement)

Rédigé par Olivier Duquesne le 14-11-2022

Le projet de norme Euro 7 a (enfin) été présenté par la Commission européenne. Il est moins sévère que prévu initialement, du moins pour les voitures. Elle touchera aussi les véhicules électriques.

Sommaire :

Sauf contre-attaque du Parlement et du Conseil européens, la norme Euro 7 présentée par la Commission sera obligatoire dès le 1er juillet 2025 pour les voitures neuves. Elle fixe de nouvelles limites pour les émissions d’oxyde d’azote, les NOx, afin de réussir à baisser leurs émissions de 35 % en 2035. En réalité, la proposition est relativement modeste par rapport à Euro 6. En effet, les véhicules particuliers essence restent à 60 mg/km. Une valeur que ne devront plus dépasser les Diesel (contre 80 mg/km avec Euro 6).

Particules fines et autres polluants

Les particules fines émises par les moteurs des voitures particulières n’évoluent pas par rapport à Euro 6. Par contre, Euro 7 prévoit de limiter celles liées au freinage (poussières des disques et étriers et usure de pneus). La norme de ces PM10 est de 7 mg/km jusqu’en 2034 puis de 3 mg/km. Le CO doit être réduit de moitié pour les essences pour passer de 1000 mg/km à 500 mg/km. Cela reste à 500 mg/km pour les Diesel. L’ammoniac est désormais pris en compte avec une limite fixée à 20 mg/km. Pour les THC (total des hydrocarbures), la norme est fixée à 100 mg/km et celle des NMHC (hydrocarbures non méthaniques) à 68 mg/km, tant pour les essences que les Diesel.

Suivi dans le temps

Une nouveauté d’Euro 7 sera la mesure des émissions avec des capteurs à bord pour avoir un suivi dans le temps. Le but est d’éviter que les véhicules d’occasion aient des émissions bien supérieures à ce qu’elles avaient lorsqu’elles étaient neuves. De plus, le cycle d’homologation devra aussi évoluer pour se rapprocher encore un peu plus des conditions réelles, notamment en milieu urbain. Enfin, pour les voitures à essence, la limite d’évaporation est de 0,50 g et les missions lors du ravitaillement en carburant de 0,05 g/l. Il faut noter que si pour les voitures les nouvelles normes sont plutôt dociles ; pour les camions, l’Europe a décidé de serrer la vis un peu plus fort.

 

Web Editor - Specialist Advice

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.