Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Environnement / Seulement 5% de voitures électriques en 2030 selon le Bureau du Plan

Le Bureau du Plan ne croit pas trop à une transition massive vers la voiture électrique en 2030. Les hybrides vont se généraliser, mais le 100 % thermique, en particulier Diesel, restera toujours populaire.

Sommaire :

5 % en 2030, 12 % en 2040. C’est la prévision des statisticiens du Bureau fédéral du Plan sur la part de marché des voitures 100 % électriques en Belgique. Certes, les hybrides vont se généraliser sans pour autant dépasser les 33 %. L’institution table sur 31 % d’hybrides en 2030, dont 12 % rechargeables et 29 % en 2040, dont 11 % rechargeables ! Les autres solutions (CNG, hydrogène) resteront marginales. Autant dire que les voitures à moteur à combustion internes concerneront 63 % des ventes en 2030 et 57 % en 2040. Et parmi celles-ci, le Diesel redépasse même l’essence : 34 % vs 29 % en 2030 et 29 % vs 28 %, 10 ans plus tard. Bien loin des discours politiques qui voient l’avenir de la mobilité automobile en voiture électrique, avec des plans d’interdiction des moteurs à pétrole.

Prévisions sérieuses

Il est évident qu’il est difficile de prévoir les évolutions du marché à de si longues échéances. Même si les chiffres pourraient évoluer, ces prévisions ne sont pas faites à la légère. Elles méritent en tout cas qu’on s’y attarde. Ces données démontrent qu’à l’heure actuelle, les Belges ne sont pas (encore ?) enclins à passer au tout électrique. Les évolutions technologiques des motorisations électriques pourraient en pousser certains à franchir le pas. Mais en même temps, les constructeurs continueront à faire évoluer les moteurs thermiques classiques. Ce qui les rendra toujours intéressants pour le consommateur. Et ce, malgré les taxes et les restrictions.

Chef, on a un problème !

Ces statistiques du Bureau du Plan doivent sans doute intriguer dans les cabinets ministériels. Il a toujours été évident que si le marché ne suivait pas la tendance, avec moins de 5 % de voitures électriques en 2025, il y aurait clairement un problème entre les besoins des citoyens et les solutions préconisées par les édiles politiques pour les horizons 2030 et 2040. Et sans doute pour atteindre les objectifs prévus par les grandes conventions internationales. Surtout si le mouvement de « résistance » était international. Les autorités seront alors contraintes de revoir leurs positions pour trouver d’autres solutions afin de concilier nécessité de mobilité individuelle flexible, contraintes financières, amélioration de la qualité de vie et contrôle de la pollution.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.