Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Environnement / 50 % de thermique en moins chez Mercedes

La norme Euro 7 en préparation va compliquer grandement la tâche des constructeurs pour l’homologation des moteurs à combustion interne. Mercedes va trancher : au sens propre.

Sommaire :

Avant la fin de la commercialisation des voitures thermiques en 2035, l’Europe prépare Euro 7 pour 2025. D’après les propositions du « Clove », le consortium au sein de la Commission, les contraintes imposées contre les émissions vont nécessiter des changements en profondeur pour les moteurs à pétrole. Il faudra notamment leur adjoindre toute une panoplie de filtres et catalyseurs. Dès lors, leur rentabilité sera moindre. Et cela pourrait signer le glas de nombreuses architectures, à commencer par les V8 et V12, et sans doute aussi les 6 cylindres. C’est dans ce sens de la diminution de l’offre que Mercedes envisage l’avenir de son catalogue de moteurs.

50 %

Markus Schäfer, le COO (Directeur des opérations Mercedes-Benz Cars), a avoué lors d’une interview dans Autocar que l’arrivée d’Euro 7 va pousser Mercedes à « réduire le nombre de moteurs [thermiques] d’environ 50 % ». Ainsi, les AMG se contenteront par exemple d’un 4-cylindres électrifié en remplacement du V8. L’électrification se généralisera, y compris chez Mercedes. La marque va passer au 100 % électrique « lorsque les conditions du marché le permettront ». Sans doute à la fin de cette décennie, du moins en Europe.

Euro 7 : les pistes

Rien n’est encore entériné pour Euro 7, mais on se dirige vers la nécessité d’installer des catalyseurs multiétages, électriques et chauffés. Les filtres à particules seront évidemment indispensables. En outre, un système de diagnostic va s’avérer nécessaire pour contrôler en permanence les émissions et vérifier que la voiture ne dépasse pas les normes. Bref, tout un arsenal qui alourdira la facture... et diminuera la rentabilité du moteur à combustion interne.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.