Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

En Wallonie / Plus de pistes cyclables en Wallonie

Une nouvelle circulaire wallonne impose de prendre désormais systématiquement en compte les déplacements des piétons et des cyclistes pour tous les nouveaux travaux de voirie. Ce qui signifie en clair plus de pistes cyclables.

Les agents du SPW Infrastructures et de la Sofico vont devoir travailler différemment à l’avenir. En effet, une nouvelle circulaire impose de prendre en considération les déplacements des piétons et des cyclistes pour tous les nouveaux travaux de voirie. Ce qui semble logique car la place est souvent totalement réservée aux automobiles, ce qui ne manque pas de créer des accidents.

Projet commun

Pour remédier à cela, les ministres wallons des Pouvoirs locaux et de la Mobilité, respectivement Valérie De Bue (MR) et Carlo Di Antonio (cdH) ont signé conjointement cette nouvelle circulaire qui a pour ambition de « systématiser la prise en compte des modes actifs (piétons et cyclistes) lors des travaux de réalisation, d’aménagement ou de réfection d’une voirie en Wallonie ». Notons que la circulaire s’applique tant aux voiries régionales qu’aux routes communales. Du coup, lorsqu’une voirie sera rénovée, elle devra, sauf exceptions dûment motivées, intégrer des pistes cyclables ou des dispositifs pour les cyclistes.

Réunions de concertation

Le SPW Mobilité imposera par ailleurs dans chaque province une réunion annuelle de concertation dédiée à ces « modes actifs » de circulation. En outre, il est prévu que les pistes cyclables soient traitées sur pied d’égalité : elles le seront au même titre que les routes déneigées en période hivernale. Pour concrétiser et soutenir ce projet, la Wallonie va débloquer deux enveloppes de 20 millions d’euros chacune. La première sera répartie comme suit : 10 millions pour le Ravel, 5 millions pour les pistes cyclables le long des routes régionales et les 5 millions restants pour des projets privilégiant la mobilité douce. L’autre enveloppe ne concerne que les voiries communales pour lesquelles le montant est destiné à améliorer la mobilité durable.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.