Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

En Wallonie / Plan lumière 4.0 : éclairage connecté

La Wallonie remplace l’éclairage au sodium de ses autoroutes par un système LED. Certains tronçons sont déjà équipés mais le système va évoluer avec, entre autres, une détection de conducteur fantôme.

Le contournement de Couvin et l’A54 entre Nivelles et Luttre, par exemple, sont déjà équipés d’un éclairage LED. Plus agréable que celui au sodium, ce type de lampadaire consomme également moins d’énergie et a une plus longue durée de vie. Pour encore réduire la consommation, et les émissions de CO2, leur éclairage pourra s’adapter. Ainsi, il pourra se couper ou se mettre en veille. Les lumières se réactivent à l’approche d’un véhicule ou lorsqu’un échangeur est emprunté. L’intensité peut aussi s’adapter à la circulation et aux conditions climatiques. Une autre fonctionnalité pourrait réduire les risques d’accident. En effet, les lampes pourront se mettre à clignoter en cas de détection d’un conducteur fantôme pour prévenir les usagers de l’autoroute susceptibles de le croiser. Ces modulations sont possibles grâce à différents systèmes de télégestion et à plusieurs types de capteurs sur les « points lumineux ».

2d semestre 2019

La Région wallonne a prévu un budget total de 600 millions d’euros sur 20 ans. Le Plan Lumières 4.0 sera réalisé sous la forme d’un partenariat public privé (PPP) avec le consortium LuWa composé de Citelum, Luminus, CFE et DIF. Le nouvel éclairage sera installé sur les 2700 km des grands axes (auto)routiers de Wallonie, dont 400 km d’échangeurs, ainsi que sur les parkings des aires autoroutières et sur les parkings de covoiturage. Le plan prévoit la mise en service progressive du nouvel éclairage à partir du second semestre 2019. 100.000 points lumineux seront équipés, durant les 4 premières années. Cette technologie peut aussi être utilisée pour les feux de signalisation, les panneaux à messages variables et la vidéosurveillance. Elle est également compatible avec la communication infrastructure-voiture dans le cadre de la conduite autonome.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.