Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota Verso

Comme pour montrer qu'il s'agit bien d'un genre à part entière et non plus d'un dérivé de berline existante, le nouveau monospace compact Toyota Verso perd son appellation Corolla.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le nouveau Verso mise logiquement sur une optimisation de sa consommation et de sa dépollution, sur un renforcement des atouts traditionnels des monospaces et, fait nouveau, sur le soin particulier accordé à son comportement routier. À l'usage, le 2 litres Diesel de 126 ch s'avère déjà très convaincant en faisant étalage d'une belle souplesse, d'une absence relative de vibrations et d'une discrétion bienvenue. Si sa puissance apparaît très mesurée pour un 2 litres turbo Diesel moderne, son couple n'est en revanche pas en reste et lui confère de bonnes ressources en reprises. À condition de ne pas hésiter à jouer de la boîte, car l'étagement de celle-ci apparaît long pour soigner le confort acoustique et les consommations, mais pénalise de ce fait les facultés de relance.

Le comportement routier s'est bien amélioré. La position de conduite est correcte, la direction judicieusement calibrée et le Verso possède un train avant relativement incisif pour la catégorie. Il ne rechigne pas à s'inscrire dans les courbes et tient bien sa trajectoire, avec équilibre et assurance. Il n'y a que sur les longs appuis qu'il pompe parfois exagérément, mais compte tenu de sa vocation, il est difficile de lui en tenir rigueur.

Le traitement de l'habitacle a fait l'objet de soins particuliers regroupés sous l'appellation «Dynamic Lounge». Ce nouveau Verso peut être doté d'un immense toit panoramique en verre, véritable puits de lumière inondant un habitacle ayant recours aux teintes sombres et aux matériaux de qualité. Malheureusement, le volant reste implanté un peu bas. Prévu en 5 ou 7 places, le Verso dispose de sièges qui ne sont pas amovibles. Ils se rabattent en un tournemain à plat dans le plancher, portant le volume du coffre à 1.696 l ! Ce volume atteint… 155 l quand les 7 sièges sont en place et 484 l en configuration 5 places.

Sans grande passion, mais avec nombre d'arguments objectifs, le Verso trace sa route avec discrétion et raison. Un véhicule, dont la modularité et les aspects pratiques rassurent à défaut d'enthousiasmer. 

Dans cet article : Toyota, Toyota Verso

Rédigé par le

Les concurrentes