Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Toyota Corolla Touring Sports 2.0 Hybrid : rivale de Diesel ?

A l'instar de la Corolla 5 portes, la Touring Sports adopte une livrée plus dynamique que celle de sa devancière. Nous avons essayé ce break avec, sous le capot, le nouveau 2 litres hybride de Toyota, plus puissant.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Si les berlines Corolla 5 portes et, surtout, 4 portes sont de vraies «voitures mondiales», la Touring Sports n’est commercialisée qu’en Europe. C’est on ne peut plus logique quand on sait que ce break a été entièrement élaboré sur le Vieux Continent, plus précisément en Belgique, dans le centre R&D que le constructeur japonais possède à Zaventem, en banlieue bruxelloise. Et si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, force est de reconnaître que ce break Corolla affiche un style beaucoup plus affirmé que celui du très (trop…) consensuel break Auris qu’il remplace. Akio Toyoda a fait savoir voici quelque temps qu’il ne voulait plus de voitures «ennuyeuses». Avec cette Corolla Touring Sports, le grand patron semble en tout cas avoir été entendu…

La Corolla break est plus longue de 5,5 cm que l’Auris Touring Sports. La différence de longueur par rapport à la berline 5 portes est en revanche nettement plus importante: pas moins de 28 cm! Une grande partie de ces centimètres supplémentaires sont à chercher dans l’empattement, puisque ce break reprend celui de la Corolla 4 portes, plus généreux de 6 cm, et plus long de quelque 10 cm que celui de l’ancien break Auris.

Avec ses hybrides HSD (Hybrid Synergy Drive), Toyota a toujours joué la carte du pragmatisme et n’a pas cédé à la tentation des power hybrids, au contraire des constructeurs allemands. Maintenant que le moteur Diesel est tombé en disgrâce, les Japonais tentent leur chance avec un 2.0 hybride plus puissant, histoire de séduire les acheteurs potentiels que le 1.8 hybride laissait sur leur faim, mais qui ne voulaient pas entendre parler de la consommation plus élevée d’un moteur à essence conventionnel.

  • Look affirmé et soigné
  • Groupe hybride agréable
  • Faible rejet de CO2 normalisé
  • Vivacité et plaisir de conduite en hausse
  • Qualité de finition en hausse
  • Possibilités de rangement plus rares et/ou plus étriquées
  • Visibilité de trois quarts arrière (sièges sport)
  • Banquette un peu trop ferme
  • Consommation un peu trop élevée

Essais liés

Dans cet article : Toyota, Toyota Corolla

Rédigé par le