Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Offre Black Friday : -20% sur votre abonnement annuel !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Essai détaillé / Porsche 911 Carrera 4S PDK

La transmission intégrale est indissociable de l'élargissement des prestations de la Porsche de toujours. Chaque fois plus performante, efficace et susceptible d'encore mieux nous faire passer l'hiver.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.00 /20

Sommaire :

Dérivée de la nouvelle 911 Carrera 2 type 991, la Carrera 4 «cinquième du nom» - que nous découvrons ici montée en pneus hiver - reprend la dernière évolution du Porsche Traction Management (PTM), celui de la Turbo type 997 (2009). La gestion du PTM a été optimisée notamment en fonction de critères liés à la consommation. Sa transmission intégrale est désormais compatible avec la fonction roue libre de la boîte robotisée PDK : à la faveur du moindre soulagement d'accélérateur sur un faux plat favorable, et pour peu que l'on roule sur le programme de conduite normal, la Carrera 4 ouvre l'embrayage du PTM pour se mettre sur le régime de ralenti en roue libre. Ça, c'est le mode dormitif, par ailleurs très cohérent dès lors que la voiture évolue dans une circulation chargée qui progresse en accordéon. En Sport et Sport Plus, la boîte PDK réagit aussi vite qu'une commande séquentielle de compétition et le PTM intervient en moins de 100 ms pour faire varier, en fonction des strictes nécessités, le couple de l'essieu arrière vers l'avant.

  • Châssis extraordinaire, motricité exemplaire
  • Confort de marche au quotidien, toute saison
  • Flat-six et PDK, association de bienfaiteurs
  • Sensations mécaniques intactes
  • Ergonomie et confort aux places avant
  • Performances/consommation imbattable
  • Prix de base très haut de gamme
  • Politique et lacunes d'équipement
  • Tout est payant, même l'impensable
  • Désembuage rapide trop chaud
  • Miroirs rétros extérieurs salissants
  • Places arrière symboliques

Dans cet article : Porsche, Porsche 911

Les concurrentes