Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Sécurité / Les aides à la conduite nuisent-elles à la sécurité ?

En collaboration avec le MIT, l'IIHS américain a étudié comment les assistants de conduite actifs influencent notre comportement au volant. Il s'avère qu'une fois habitués aux systèmes, les sujets du test conduisaient beaucoup moins attentivement et même avec leur téléphone portable à la main !

Sommaire :

Les aides à la conduite semi-autonomes dont disposent nos nouvelles voitures, telles que le régulateur de vitesse adaptatif, l'assistance de maintien de voie, etc. servent uniquement à rendre la conduite plus détendue et donc moins fatigante, ou à intervenir dans une situation d'urgence si la personne au volant ne le fait pas à temps. Mais utilisons-nous ces systèmes de la même manière, ou en abusons-nous en détournant notre attention de la route lorsqu'ils sont actifs ?

IIHS et MIT

C'est ce sur quoi l'IIHS (Insurance Institute for Highway Safety) et le MIT américains ont voulu enquêter. Ils ont laissé 20 volontaires conduire des voitures avec des assistants de conduite actifs pendant un mois : 10 personnes ont conduit un Range Rover Evoque avec régulateur de vitesse adaptatif, les 10 autres ont été autorisées à conduire pendant un mois dans une Volvo S90 avec régulateur de vitesse adaptatif et un assistant de voie qui dirige sur l'autoroute. Des systèmes de surveillance ont été installés dans les voitures afin de garder un œil sur les conducteurs pour voir s'ils étaient attentifs pendant la conduite.

Les résultats ont été très intéressants. Au début de la période d'essai, les conducteurs n'étaient pas moins attentifs que d'habitude et il y avait peu de différence entre les deux systèmes. Cependant, au fur et à mesure que la période d'essai progressait et que les sujets s'habituaient aux systèmes, les différences devenaient de plus en plus importantes. À la fin du mois, les conducteurs de Volvo étaient deux fois plus susceptibles de lâcher le volant et de laisser le contrôle au système, ce qui n'est pas du tout l'intention. Par rapport à une voiture normale, ils l'ont même fait 12 fois plus souvent !

Il y avait également une différence dans l'Evoque, bien que les sujets du test n'aient pas pu retirer leurs mains du volant aussi souvent. Cependant, ils n'ont eu aucun mal à détourner leur attention de la route, par exemple en répondant au téléphone ou en l'utilisant au volant. L'IIHS et le MIT préconisent donc des systèmes supplémentaires qui vérifieraient si les conducteurs restent attentifs au volant, comme l'ont déjà fait certaines voitures.

Twitter: @yeelenm / Instagram: @yeelenm

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.