Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Kia Rio 1.1 CRDi

Né avec la première Picanto, le petit tricylindre turbo Diesel reprend du service sous le capot de la dernière Rio. Un plus bel écrin, certes, mais peut-être un peu grand pour lui ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

L’évolution du marché nous amène à essayer les modèles Diesel après leurs homologues à essence. Surtout lorsqu’il s’agit des toutes petites cylindrées. Il faut savoir que les normes d’émissions plus contraignantes (Euro 6) hypothèquent leur survie au-de-là de 2014, car le montage de dispositifs de dépollution plus coûteux (DENOx avec ou sans AdBlue) deviendra alors prohibitif voire, carrément, non envisageable sur les Diesel de faible cylindrée destinés aux voitures d’entrée en gamme. Ça ne les empêche pas d’occuper encore aujourd’hui le gras du segment B. Sans oublier qu’avec les progrès effectués en matière d’insonorisation, ils sont presque toujours plus agréables à vivre et à manier que leurs vis-à-vis à essence. Le couple les porte littéralement en leur donnant une aisance – sur un filet de gaz ou une plage de régimes ténue – que ceux qui brûlent du super n’ont pas. La plupart des voitures Diesel du segment B (celui de la Volkswagen Polo) utilisent des 4 cylindres turbo de 1.3, 1.4, 1.5, voire 1.6 litre. Rarement moins. Les Diesel lilliputiens se comptent sur les doigts d’une seule main, et encore, en ratissant sur plus d’un quart de siècle! Daihatsu fut en 1983 le premier à proposer un 3 cylindres dans la Charade de l’époque (993 cm3, 48 ch et 90 Nm en version turbo – vu aussi dans l’Innocenti Mini Tre en version atmo de 37 ch) pour, ensuite, l’abandonner non sans promettre une version 2 temps qui n’a jamais vu le jour. Volkswagen, autre précurseur débouté par un public peu réceptif, lança 16 ans plus tard la Lupo 3 litres, première Diesel équipée d’un stop&start et d’une boîte robotisée – bien avant l’heure, hélas! – qui utilisait un 1.2 TDI (1191 cm3, 61 ch/140 Nm), avant de ne plus exister qu’en version 1.4 TDI (1422 cm3, 75 ch, 195 Nm). Reste Kia qui, en 2003, s’est fendu du 1.1 CRDi pour en équiper sa Picanto (1120 cm3, 75 ch, 153 Nm), un 3 cylindres que la Hyundai i10 – jumelle techniquement – a récupéré en 2010. Le tricylindre du groupe Hyundai/Kia a été mis en disponibilité l’année passée pour se voir aujourd’hui promu Diesel d’accès à la gamme juste au-dessus, la nouvelle famille Rio 3 et 5 portes. Ce moteur abandonne ainsi le segment A pour prendre du service dans le B, où la clientèle est déjà plus exigeante. Voilà déjà la preuve qu’un Diesel moderne – donc sophistiqué – n’est plus viable dans les plus petites voitures du marché, parce qu’il les renchérit trop. Son salut vient de modèles à plus grande valeur ajoutée, comme la Rio.

Dans cet article : KIA, KIA Rio

Essais

Nos essais

Les concurrentes

Stocks KIA

Voitures neuves de stock kia rio

Occasions KIA

Les voitures d'occasion kia rio