Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Chevrolet Camaro

Marrant qu'une marque qui brandit les 27 g/km de CO2 de sa Volt commercialise aussi une Camaro avec un V8 de 6,2 litres à plus de 300 g/km... Un cas de schizophrénie ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Ah, la Camaro... Née à la fin des années 60 pour contrer la Mustang du voisin et pourtant ennemi Ford, elle aura perduré jusqu'au début des années 2000 en Europe. Ces fidèles se réjouissent aujourd'hui de voir apparaître la 5e génération en Europe, avec au programme une gueule à nulle autre pareille, qui revendique clairement son caractère politiquement incorrect qui lui vaudrait à lui seul notre reconnaissance éternelle. Cette ligne est tout sauf dictée par les lois de l'aérodynamisme. Ce V8 issu de la Corvette est tout sauf régi par les principes de l'efficacité énergétique. Et ce comportement peu rigoureux selon nos critères européens, est tout sauf efficace ou facile. Mélangez le tout et vous obtenez une voiture bourrée de caractère.

Nous avons essayé la Camaro en version Coupé et boîte manuelle. Et dès la mise en route, on est loin du borborygme réjouissant ressenti à bord d'une Corvette, dont la Z06 lui a pourtant prêté son système d'admission «accordé acoustiquement». L'accordeur ne devait pas avoir l'oreille très musicale : en l'occurrence, on reste un peu sur sa faim en matière de sensations brutes. La Camaro pousse, certes, mais avec retenue, voire avec timidité, comme pour s'excuser de la gueule qu'elle a. Faut pas ! Bon, cela dit, des sensations, il en reste. En particulier parce que cette version européenne bénéficie d'une suspension spécifique, développée notamment sur le Nürburgring.

Loin d'être parfaite ou 100% rigoureuse, la Camaro ne manque pas de caractère et c'est pour ça qu'on l'aime. D'autant qu'elle ne met pas sa tronche d'acteur de cinéma à prix : 38.500 euros pour le Coupé, 43.500 euros pour le Cabrio, c'est le prix d'un break allemand Diesel de base. Ou d'un impétrant coupé coréen. Rappelons qu'elle dispose d'un V8 de plus de 400 ch ! Ça mérite un peu de mansuétude.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1509 du 26 octobre 2011.

Dans cet article : Chevrolet, Chevrolet Camaro

NEWSLETTER