Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Alfa Romeo Tonale (2022) : Faire ou défaire ?

Rédigé par Ken Divjak le

C'est le moment ou jamais pour Alfa Romeo : si la marque n'est pas rentable à la fin de la décennie, le rideau tombe. Heureusement, le renforcement de la gamme est en route, puisque le Tonale, tant attendue, est prêt à prendre d'assaut le marché.

Sommaire :

Depuis la disparition de la Giulietta, Alfa Romeo doit se contenter de deux modèles. En 2019, il semblait que la Giulia et le Stelvio seraient bientôt rejoints par le SUV compact Tonale, mais c'était sans compter sur les tourmenteurs de la marque italienne. D'abord, la fusion de FCA et de PSA a entraîné un nouveau retard, puis le tout nouveau PDG Jean-Philippe Imparato a jugé que la version PHEV prévue du nouveau C-SUV n'était pas assez performante.

Résultat : l'Alfa Romeo Tonale a une nouvelle fois été reportée à 2022, année qui devrait marquer le reboot final du joyau de la couronne italienne. Le patron de Stellantis, Carlos Tavares, ne s'en cache pas : c'est la toute dernière chance pour le constructeur italien. Sinon - il s'agit du premier hybride de la marque - la prise sera débranchée à la fin de la décennie.

Carrosserie et dimensions

La première chose à remarquer à propos de l'Alfa Romeo Tonale est qu'il semble remarquablement fidèle au concept-car sur lequel il est basé. Le chef de projet Alessandro Maccolini a expliqué, lors de la présentation du modèle de production, que les principales différences sont purement liées à des raisons d'homologation et de faisabilité pratique ou économique. Hormis les phares un peu moins étroits et les classiques rétroviseurs extérieurs au lieu de caméras, il n'y a guère de différences visibles à l'extérieur. À tel point que l'on peut se demander ce que les Italiens ont fait pendant tout ce temps. D'autant plus qu'ils n'ont pas dû partir de zéro ; après tout, le Tonale repose sur une plate-forme existante.

L'Alfa Romeo Tonale de 4,5 m de long est agréable à regarder et c'est finalement le plus important. Le caractère nécessaire est fourni par les phares " 3+3 " avec des phares à LED à matrice adaptative qui font un clin d'œil à la SZ et au concept car Proteo.

 

2022 Alfa Romeo Tonale review

>> Longueur : 4520 mm, largeur : 1601 mm, hauteur : 1841 mm, empattement : 2636 mm, masse : 1600 kg

Intérieur et coffre

La marge d'amélioration se situe principalement au niveau des matériaux intérieurs utilisés, qui ne sont pas aussi haut de gamme qu'Alfa Romeo le prétend. Bien que la marque Stellantis ait fait tout son possible pour créer son propre look, avec des écrans excentriques et des boutons sympas. À propos, n'oubliez pas de payer un supplément pour les grandes palettes de changement de vitesse sur le volant, car elles ne sont pas fournies de série. Elles ne sont pas vraiment indispensables dans cette application, car la boîte de vitesses robotisée à double embrayage passe les rapports de manière très rapide en mode Dynamic.

Mais ces palettes sont tout simplement belles et elles vous incitent à prendre les choses en main de temps en temps, comme il sied à un véritable alfiste. Il n'y a rien à reprocher à la position assise de l'Alfa Romeo Tonale, si ce n'est que les sièges n'offrent pas beaucoup de soutien pour une voiture qui prétend avoir une capacité de prise de virage plus élevée. Enfin, à l'arrière, l'espace pour la tête est supérieur à celui pour les jambes, tandis que le volume du coffre de 500 l (1550 l avec les sièges arrière rabattus) est sans aucun doute bon pour le segment.

2022 Alfa Romeo Tonale review

>> Volume de coffre : 500-1550 litres

Spécifications et performances

Sur les quatre moteurs prévus pour l'Alfa Romeo Tonale, un seul apparaît pour le moment, à savoir le 1,5 turbo essence que nous connaissons déjà sur les Jeep Renegade et Compass et les Fiat 500X et Tipo. Dans sa forme de base, il délivre 130 ch et est toujours associé à une architecture 48 volts et à un petit moteur électrique de 15 kW. Cela signifie que le Tonale Hybrid dispose à la fois d'un générateur de démarrage entraîné par une courroie (pour un fonctionnement stop-start prolongé) et d'un moteur électrique intégré à la transmission robotisée à sept vitesses, couplé à une petite batterie de 0,8 kWh. Cela devrait permettre à l'Alfa Romeo Tonale hybride de rouler sans émissions dans certaines conditions, même si le moteur thermique se remet en route dès qu'on appuie un peu trop fort sur la pédale d'accélérateur.

Chez Alfa Romeo, le 1.5 Hybrid est également disponible avec 160 ch, grâce à un turbo à géométrie variable. Cette version est exclusive à la marque et constitue également le point de départ de ce premier test. À plein régime, la batterie libère immédiatement son énergie régénérée pour soutenir le moteur à combustion. D'après les ingénieurs, les 160 ch donnent l'impression d'en avoir 180. Dans la pratique, cette puissance pour un poids de voiture de près de 1,6 t donne l'impression d'être " décente " plutôt que " rapide ". Malgré une boîte de vitesses automatique aux passages de rapports fluides, le sprint théorique de 8,8 s semble un peu optimiste, tout comme le couple de 250 Nm qui, en pratique, ne semble culminer qu'à environ 2500 tr/min, et non à 1500 tr/min comme indiqué.

Les boîtes de vitesses manuelles ne sont plus disponibles, mais d'autres moteurs le sont - même s'ils n'arrivent pas tout de suite ou pas du tout dans notre pays. Ce dernier cas de figure comprend le 2.0 turbo essence de la Giulia, qui dans la Tonale combine 256 ch avec quatre roues motrices et est destiné exclusivement à l'Amérique. Le 1.6-turbo Diesel de 130 ch prévu est actuellement mis en veilleuse au profit du très important Alfa Romeo Tonale Q4 Plug-in Hybrid, qui sera bientôt disponible à la commande mais seulement à partir de fin 2022. Ce PHEV a une puissance de 275 ch, une autonomie électrique théorique d'environ 60 km et des émissions de CO2 prévues d'environ 30 g/km.

 

2022 Alfa Romeo Tonale review

>> 1.5 Hybrid 160 >> Moteur : 4 cylindes en ligne 1.5 (essence) + moteur électrique, puissance/couple: 160 ch (5750 tr/min) / 240 Nm (1500 tr/min), performances : 0 à 100 km/h en 8,8 s et 210 km/h (vitesse maxi)

Conduite

Étant donné le lien entre Stellantis et l'ancien PSA, on pourrait s'attendre à la structure française EMP3, mais il s'avère que ce n'est pas le cas finalement. En 2019, lorsque le concept Alfa Romeo Tonale a été présenté et que le développement a commencé, l'accord entre FCA et PSA n'avait pas encore été finalisé. Ainsi, sous les lignes épurées de ce SUV, on retrouve une évolution de l'architecture Global Small Wide qui existe depuis la Giulietta. Cela signifie que le Tonale possède ses propres moteurs et sa propre plate-forme, ce qui peut avoir un effet positif sur ses caractéristiques de conduite. Le top management de Stellantis s'enorgueillit du fait qu'Alfa Romeo doit être le summum de la sportivité au sein du groupe, ce qui ne serait pas forcément le cas avec les gènes de Citroën ou Peugeot.

Pour donner à la carrosserie plus haute du Tonale l'agilité nécessaire, Alfa a une fois de plus pris une crémaillère de direction " rapide " dans les rayons. En même temps, la suspension arrière - qui, étonnamment, est également de type MacPherson - a été renforcée pour améliorer la direction et combattre le sous-virage. Lors de nos essais, nous nous attendions à un peu plus de stabilité de la part de l'Alfa Romeo Tonale, notamment dans les virages serrés. D'autant plus que les Italiens nous ont promis que leur nouveau bébé allait battre la référence dynamique du segment des C-SUV (le BMW X1) dans tous les domaines. Cependant, le Tonale manque de résistance à la direction, ce qui indique qu'Alfa vise avec ce modèle un public plus large que les simples amateurs d'octane.

La façon dont l'Alfa Romeo Tonale traite les imperfections de la route dépend du budget des options. Si vous optez pour les beaux cadrans téléphoniques de 20 pouces, les amortisseurs de série ont parfois plus de mal sur les grosses bosses. Cependant, ils sont de type FSD (pour Frequency Selective Damping), ce qui signifie qu'ils réagissent mécaniquement et aussi automatiquement à la surface. Pour les petites bosses, le principe fonctionne bien, mais si vous souhaitez également que les bosses plus marquées et les nids de poule plus profonds ne pénètrent pas dans l'habitacle, vous devrez passer à des amortisseurs adaptatifs. Ils disposent de deux réglages et peuvent être combinés avec toutes les positions du commutateur DNA en mode Soft et Sport. Le meilleur compromis en matière de vigilance et de confort a été trouvé en mode Dynamic avec les amortisseurs dans leur réglage le plus souple. Une combinaison qui se traduit également par une conduite des plus confortables.

2022 Alfa Romeo Tonale review

>> Suspensions (avant/arrière) : MacPherson/MacPherson

Prix belges de l'Alfa Romeo Tonale

>> Lisez aussi Toutes les versions, spécifications et prix de l'Alfa Romeo Tonale

Alfa Romeo Tonale – verdict Autogids

L'Alfa Romeo Tonale ne nous a pas vraiment époustouflés lors du lancement, mais cela pourrait tout aussi bien être dû à la version de moteur choisie qu'au trafic et au mauvais temps. Avec 275 ch et une montagne de couple, le Q4 Plug-in pourrait être un animal bien différent, tout comme nous ne considèrerions pas la version Diesel comme une option désuète sans l'avoir essaillée. En outre, chaque Tonale possède une série d'attributs qui le rendent très attrayant. Sa taille pratique ou son design intérieur sportif, par exemple, mais aussi sa bonne configuration hybride, son excellent freinage et l'équilibre inhérent du châssis. Nous sommes sûrs que la 1.5 Hybrid fera mieux dans des conditions normales de circulation, où la consommation d'essai devrait rester autour de 7 l/100 km au lieu des 10 litres que nous avions dans les pré-Alpes italiennes.

 

 

Dans cet article : Alfa Romeo, Alfa Romeo Tonale

Essais

Nos essais

Stocks Alfa Romeo

Voitures neuves de stock alfa-romeo

Occasions Alfa Romeo

Les voitures d'occasion alfa-romeo